Un couple hétéro de seniors sans enfants qui s’occupent avec amour d’une ribambelle de chiots, un couple d’hommes, un homme au foyer qui prépare le goûter de sa fille, tandis que sa femme se prépare à partir au travail, ou enfin, un père célibataire avec son fils, au Costa Rica, la marque de biscuits Pozuelo a décidé de montrer toutes les formes de famille dans sa nouvelle publicité, diffusée depuis mi-juin. Et parce que la famille est au cœur des valeurs de la marque, elle a lancé cette campagne sous le hashtag #CuandoHayAmorHayFamilia: «Quand il y a de l’amour il y a une famille».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Pozuelo Familia en cualquiera de sus moldes

Mais la publicité, aussi inoffensive soit-elle, n’a pas plu à tout le monde: une pétition a été lancée sur CitizenGo, pour affirmer que non, toutes les familles ne se valent pas: «Au-delà de la beauté du dialogue parent-enfant, la publicité contient des points très controversés: des enfants et des chiots, ce n’est pas la même chose. Un couple homosexuel et un couple marié avec des enfants, ce n’est pas la même chose. Les familles monoparentales sont des familles, mais malheureusement un enfant est orphelin soit par des causes naturelles ou en raison d’une séparation. Ce n’est pas une bonne chose pour l’enfant.» Pour montrer leur désapprobation à la marque, les signataires étaient invité.e.s à utiliser le hashtag #NoEsLoMismo («pas la même chose»), tandis que rapidement, d’autres internautes ont montré leur enthousiasme pour cette publicité en reprenant le hashtag #CuandoHayAmorHayFamilia.