En fervent soutien de la communauté LGBT de longue date, l’actrice Susan Sarandon, qui n’hésite pas à prendre position dès que l’occasion se présente, est très fière que son fils Miles Robbins ne se laisse pas enfermer dans les frontières normatives du genre.  «Il est musicien, DJ, il a les cheveux longs et parfois lors de concerts tous les membres de son groupe portent des robes», a-t-elle confié lors d’une soirée du Trevor Project au profit des jeunes LGBTQ, rapporte le site américain People.

Powpow is a band

Une photo publiée par @smilesguthrie le

Cette ouverture d’esprit, ses enfants la doivent surtout au fait d’avoir été élevés dans le melting-pot qu’est la ville de New York.«Je voulais éduquer mes enfants à New York car je pense qu’en tant qu’enfant privilégié, il est facile de rester coupé du monde extérieur, et que quand on est privilégié, il faut en avoir conscience», a expliqué l’actrice.

«En tant que mère, je sais combien il est difficile de survivre à l’adolescence et au processus de socialisation  intact. Si vous sortez de la trajectoire, c’est très difficile, a-t-elle poursuivi. Et il y a tellement d’enfants qui se remettent en question, homos ou trans’. Ils vivent une période très difficile et cela pourrait être très dangereux pour eux.»

Miles Robbins a réagi sur Twitter aux propos tenus par sa mère. «Ça a été très étrange de voir le petit commentaire de ma mère sur le fait que je porte des robes avec mon groupe apparaît dans toutes sortes de publications sur Internet à travers le pays (accompagné de photos d’elle et moi dont je ne savais pas qu’elles existaient), a-t-il commenté. (…) Non, je ne suis pas LGBTQ mais je me reconnais dans l’idée de s’autoriser à s’intéresser aux choses auxquelles on s’intéresse, malgré ce vers quoi vous pousse l’influence du monde extérieur.»