«Et si votre amour était illégal?» demandera Lush à ses client.e.s à compter du 25 juin et jusqu’au 5 juillet. Plus d’un an après sa campagne Sign Of Love, l’enseigne de cosmétiques s’engage à nouveau pour la défense des droits des personnes LGBT. Le savon Amour sera disponible dans tous les magasins de l’enseigne au prix de 5,50 euros et ceux et celles qui se le seront procuré.e.s seront invité.e.s à poster un selfie sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GayIsOK. Lush souhaite récolter 350000 euros, dont une partie sera reversée à l’organisation All Out, tandis que le reste sera divisé en subventions pour différentes associations LGBT.

Ce nouvel engagement va de soi pour Alessandro Commisso, qui gère le développement numérique chez Lush: «Nous savons que l’ensemble de nos collaborateurs/trices mais également une grande partie de nos client.e.s se sentent véritablement concerné.e.s par les questions autour de la cause LGBT. Le temps est ainsi venu pour nous de prendre la parole sur cette question afin de porter un message fondamental: les droits des homosexuel.le.s ne sont pas une option, ils sont la base des droits de l’Homme.» L’enseigne rappelle d’ailleurs que cette prise de position l’empêchera de proposer le fameux savon doré Gay Is OK dans les magasins des pays qui criminalisent encore l’homosexualité, soit dans une centaine d’établissements selon Lush.

En janvier 2014, Lush avait lancé Sign Of Love une campagne, là encore menée avec All Out, en réaction aussi aux Jeux olympiques de Sotchi.