«L’entreprise, c’est aussi des relations entre les gens. (…) Sans les relations humaines, on n’a pas du tout le même plaisir à aller au travail, on n’est pas épanoui de la même façon et donc on n’a pas la même efficacité.»

Cela semble presque évident, et pourtant toutes les entreprises ne comprennent pas encore pourquoi elles doivent permettre à tout leur personnel, y compris aux employé.e.s LGBT d’être en confiance sur leur lieu de travail. Comme l’explique Mathieu Nocent (ex-Inter-LGBT, ex-APGL, co-auteur du blog Sautez dans les flaques) dans la vidéo ci-dessous, réalisée pour le groupe pharmaceutique Sanofi, son employeur, «il ne s’agit pas de “tolérer” quelqu’un, il s’agit de faire en sorte de le considérer comme n’importe qui, ce n’est pas tout à fait la même notion. C’est surtout être à l’écoute des différences et à l’écoute de ce que peut être l’autre dans tout ce que toi tu n’es pas. Je pense que si on pouvait appliquer ça dans toute la société, on s’en porterait tous mieux.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Sanofi – Good morning Sanofi – Mathieu, sensitive to the differences that make us unique‬

Une étude récente montre que seul.e.s 42% des salarié.e.s sont sorti.e.s du placard dans leur travail, une autre que les entreprises françaises économiseraient plus de deux milliards d’euros si leurs salarié.e.s LGBT étaient out.