«Il y a quelque chose que je veux que vous sachiez et ce quelque chose… c’est que je suis lesbienne (…). Cela fait tellement de bien de dire cela, tellement de bien.» Dans une vidéo de 20 minutes postée sur sa chaîne YouTube suivie par plus de 3 millions d’abonné.e.s, l’ancienne vlogueuse beauté américaine, Ingrid Nilsen, anciennement connue sous le nom de Miss Glamorazzi, a fait son coming-out mardi 9 juin. «Ce n’est pas quelque chose que j’ai choisi. C’est quelque chose qui fait partie de moi et qui a toujours fait partie de moi. (…) Si je m’en réfère à mes plus lointains souvenirs, je l’ai toujours su», ajoute-t-elle, très émue face à sa caméra.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Something I Want You To Know (Coming Out).

La jeune femme de 26 ans explique par ailleurs qu’elle a pendant des années cherché à vivre la vie de celle qu’elle n’était pas, particulièrement en sortant avec des garçons, tout en les respectant. «J’ai grandi dans un environnement où l’homosexualité n’était pas universellement acceptée, par certains mais pas par la majorité, et c’était difficile», poursuit-elle. Et de conclure: «J’ai envie de vivre ma vie à fond, parce que je suis fière de la personne que je suis et que je ne vais pas m’excuser pour cela». Sur les réseaux sociaux, son geste a lui reçu de très nombreux messages de soutien notamment sur Twitter, où ses fidèles followers lui souhaitent beaucoup d’amour.

DE PLUS EN PLUS DE YOUTUBEURS/EUSES OUT
Avec sa vidéo de sortie du placard, Ingrid Nilsen vient donc rejoindre la liste des youtubeuses ouvertement lesbiennes – que répertoriait déjà AfterEllen en 2013 – comme la très suivie Hanna Hart (My Harto, sur YouTube). Celle qui a fait poser Whoopi Goldberg devant sa caméra s’est d’ailleurs félicitée de ce coming-out sur Instagram. «Le monde nous attend, et il y a du champagne !», a-t-elle commenté.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur NEWLYFRIEND GAME (ft. Whoopi Goldberg!)

Et du côté des youtubeurs, les garçons sont eux aussi de plus en plus nombreux à vouloir révéler avec fierté leur homosexualité auprès de leurs abonné.e.s. Que ce soit le jeune australien Troye Sivan, le très militant Tyler Oakley, les jumeaux Austin et Aaron Rhodes, le très musclé Davey Wavey, la star américaine Connor Franta etc: depuis 2013 la toile anglo-saxonne vit au rythme de leurs vidéos de coming-out. Un phénomène bien plus rare en France, malgré quelques tentatives qui jouent sur l’humour et les clichés. Peut-être une question de culture du coming-out et du témoignage plus ancrée outre-Atlantique.