Après son coming-out trans’ fin avril, Caitlyn Jenner a fait les gros titres la presse internationale pour avoir posé en une de Vanity Fair lundi 1er juin. Un coup médiatique qui visibilise les personnes trans’ et leur cause, mais qui se révèle à double tranchant, selon Marie-Pierre Pruvot, alias Bambi, célèbre trans’ française, au cœur du documentaire éponyme de Sébastien Lifshitz.

Après le mariage de Coccinelle et l’apparition de la question trans’ par le grand public dans les années 1960, Bambi confie notamment avoir préféré l’anonymat pour être considérée en raison de son talent et non de son identité. Et de conclure dans la nuance:

«Si les coups médiatiques risquent de nuire à notre cause, la presse est indispensable à l’insertion progressive des personnes transsexuelles dans la société. En traitant régulièrement du sujet, elle les montrera telles qu’elles sont, rien de plus ni de moins que des citoyens ordinaires qui aspirent à ne pas être tenus à la marge, mais à être assimilés sans bruit par la société».

À lire sur Le Plus.