LA RÉCOMPENSE DE LA SEMAINE
Caitlyn Jenner succèdera à Michael Sam et recevra, en juillet, le Prix Arthur Ashe du courage lors des ESPY, a annoncé la chaîne américaine ESPN qui organise cette cérémonie, quelques heures après la publication de la couverture de Vanity Fair, une photo signée Annie Leibovitz: «Bruce devait toujours mentir, a déclaré l’ex-athlète au magazine. Il devait vivre ce mensonge. Tous les jours, il avait ce secret. Du matin au soir. Caitlyn n’a pas de secret. Dès que la couverture de Vanity Fair sera sortie, je serai libre.»

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Mais, au-delà de l’annonce, de la couverture, il faut surtout retenir l’interview de Caitlyn Jenner et, ici dans cette vidéo, sa gratitude pour Laverne Cox (Orange Is The New Black) et les autres pionnières.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Caitlyn Jenner Is Grateful to Laverne Cox and Other “Pioneers”

LES CHAUSSURES DE LA SEMAINE
Comme le titre si justement Yagg, la plus fière pour aller marcher. Adidas et Converse ont sorti des modèles de leurs classiques rendant hommage aux combats LGBT.

LA CONFIDENCE DE LA SEMAINE
C’est bien connu, pour beaucoup la sortie du placard est une libération. Ainsi le vit Ian Thorpe qui a fait son coming-out en 2014. Le champion de natation australien explique dans une nouvelle interview pourquoi il lui a fallu autant de temps pour sortir: «C’est simplement quelque chose qui ne me semblait pas approprié avant ce moment-là, et je n’étais pas à l’aise pour en parler avec qui que ce soit, et encore moins au monde entier.»

LA PROJECTION DE LA SEMAINE
Rendez-vous ce jeudi 4 juin à 20 heures au Gaumont Opéra, à Paris, pour un documentaire britannique passionnant, dans le cadre du Jeudi c’est gay-friendly!: Une équipe de rêve, de Mike Brett et Steve Jamison sur l’équipe de football des Samoa américaines. Magnifique portrait d’une formation en quête d’un meilleur avenir après une lourde défaite (31-0) contre l’Australie, la plus lourde de l’histoire du football, dans un match officiel. L’histoire, surtout, de la puissance du sport pour réunir toute une communauté sur un projet collectif. Et puis parce que l’une des vedettes de cette équipe des Samoa américaines s’appelle Jaiyah Saelua, la première joueuse de foot professionnel ouvertement trans’. Qui se présente comme fa’afafine, un «troisième genre» très intégré et respecté dans la société polynésienne.

Avant la projection, Giovanna Rincon, directrice de l’association Acceptess-T viendra parler de la visibilité des personnes trans’ et de l’action de son association en matière de sport.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Bande annonce Une EQUIPE DE REVE

LE RENDEZ-VOUS DE LA SEMAINE
Un mois pour le sport au féminin, c’est l’initiative lancée par les Front Runners de Marseille, club gay et lesbien, et 03G, bar associatif féministe et lesbien, annonce le communiqué de presse : «Les talents de toutes nos sportives, de la débutante à la championne, sont célébrés pendant tout le mois de juin 2015». Un mois de sport, de réflexion et de fête. Running, tennis, roller derby, randonnée, natation (en ligne – piscine ou en eaux libres – mer), badminton, sont au programme, ainsi qu’un débat, le 26 juin intitulé «Sport au féminin, sport d’avenir».
Le programme complet est sur le groupe Facebook créé pour l’occasion.

LA COUPE DU MONDE DE LA SEMAINE
Canada-Chine, samedi 6 juin, à minuit (heure française), c’est le match d’ouverture de la Coupe du monde 2015 féminine de football qui se dispute au Canada jusqu’au 5 juillet.

Sur le site d’Europe 1, un mode d’emploi de ce Mondial qui passe cette année de 16 au 24 équipes. Parmi les joueuses en vue, l’Allemande Nadine Kessler, sacrée meilleure joueuse 2014, la Suédoise de Lyon Lotta Schelin, la Brésilienne Marta, la Française Eugénie Le Sommer (Lyon), sacrée meilleure joueuse de première division 2014-2015 lors des trophées de l’Union nationale des footballeurs professionnels en mai, ou encore Abby Wambach. Ajoutons la gardienne américaine Hope Solo, sa collègue allemande Nadine Angerer qui prendra sa retraite après la compétition, ou la meneuse de jeu canadienne Christine Sinclair. Équipe du pays-hôte, le Canada avait terminé troisième des JO après sa victoire sur la France.

Sur L’Équipe, les retransmissions à la télévision en France sur W9 (en clair) et Eurosport (payant).

LES PHOTOS DE LA SEMAINE
Avant de partir, les joueuses de l’équipe de France ont reçu le soutien du Président de la République François Hollande:

Elles sont arrivées à Montréal où elles ont commencé les entraînements et fait un peu de tourisme. Mercredi soir, à Laval, en match amical, elles ont battu une formation du Québec (9-0). La France évolue dans le groupe F avec l’Angleterre, la Colombie et le Mexique. Première rencontre contre les Anglaises le 9 juin, à 19 heures en France (W9 et Eurosport), puis les Colombiennes le 13 juin à 19 heures et les Mexicaines le 17 juin à 22 heures.

LA COUVERTURE DE LA SEMAINE
Deux «covers» pour le magazine de sport américain Sports Illustrated qui résume la situation vue du football aux États-Unis: c’est l’équipe nationale contre le monde entier. Beaucoup pourraient le dire: le Japon qui défend son titre, ou la France qui aimerait bien accrocher mieux qu’une quatrième place comme en en 2011 et lors des Jeux olympiques de 2012, ou encore l’Allemagne, championne d’Europe en titre.

Sports Illustrated couv coupe du monde 2015 Abby Wambach

L’envie des États-Unis est mue par la popularité de son équipe, une seule fois championne du monde en 1999, championne olympique en titre, sans aucun doute l’espoir de ses partenaires et le destin de sa joueuse vedette, Abby Wambach, meilleure buteuse de tous les temps. Âgée de 35 ans depuis le 3 juin, l’attaquante, qui évoque son désir d’enfant dans Sports Illustrated, vit sa dernière grande compétition sous le maillot américain. Elle n’a jamais remporté de Coupe du monde. La conquête de cette deuxième étoile a pris, outre-Atlantique, des allures de quête du graal.

LA COUPE DE LA SEMAINE
Pour l’occasion, Abby Wambach s’est fait teindre les cheveux.

Welp… Let's go get this!!! #WWC

Une photo publiée par @abbywambach le

LE TÉMOIGNAGE DE LA SEMAINE
Derrière le boute-en-train, la distributrice de «passes-caviar», une femme sensible et émouvante. Dans l’un des innombrables portraits consacrés aux 23 – les 23 joueuses américaines sélectionnées pour ce Mondial –, Megan Rapinoe se raconte. Le mantra est tout simple: être soi-même est la chose la plus importante, explique la joueuse ouvertement lesbienne, que l’on voit peindre ou jouer de la guitare avec sa girlfriend, la musicienne Sera Cahonne.

https://youtu.be/HbigxhcT3mQ

Si lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Megan Rapinoe: ‘Being yourself is the most important thing’

LE T-SHIRT DE LA SEMAINE
L’immense popularité de l’équipe américaine ici dans un t-shirt à la gloire d’Abby Wambach, Megan Rapinoe, Sydney Leroux et Heather O’Reilly.

wildfang_The_Squad_Tee-001

LA LISTE DE LA SEMAINE
Le site britannique Just A Ball Game a recensé les femmes out présentes au mondial, des coaches aux joueuses. Elles sont 17.

LE JEU VIDÉO DE LA SEMAINE
12 formations nationales féminines font leur entrée dans le jeu vidéo Fifa 16 qui sera lancé en septembre 2016.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Trailer de lancement FIFA 16 – Les équipes nationales féminines sont DANS LE JEU

L’annonce, jeudi 28 mai, a fait le tour du monde mais pas qu’en bons termes, comme le raconte L’Équipe. Vague de propos sexistes et misogynes, relève l’article qui conclut: «Et dire que selon le syndicat national du jeu vidéo, 52% des joueurs sont… des joueuses».

LA FINALE DE LA SEMAINE
Avant le match d’ouverture de la Coupe du monde, une soirée entière de football et un régal annoncé avec la finale de la Ligue des champions entre la Juventus Turin d’Andrea Pirlo et le FC Barcelone de Lionel Messi, samedi 6 juin à partir de 20h45.

LA DÉMISSION DE LA SEMAINE
La tempête continue autour de la Fédération internationale de football (Fifa) après la démission de son président, Sepp Blatter, quelques jours à peine après sa réélection. La folle semaine de la fédération est narrée dans Le Monde.

LE MARATHON DE LA SEMAINE
À 92 ans et 65 jours, et en sept heures, 24 minutes et 36 secondes, Harriette Thompson est devenue, dimanche 31 mai, la femme la plus âgée de l’histoire de l’athlétisme à parcourir un marathon, celui de San Diego qu’elle disputait pour la 16e fois. Elle l’a couru auprès de son fils de 56 ans, qui a immortalisé ses foulées: «J’ai du mal à croire que j’ai réussi à finir ce marathon, a-t-elle expliqué au Charlotte Observer. À un moment donné, j’étais vraiment fatiguée. Il y avait une côte devant moi et j’ai eu l’impression de devoir gravir une montagne. Je me suis dit “À ton âge, c’est quand même un peu dingue”, mais je me suis sentie mieux dans la descente».

LES DEMI-FINALES DE LA SEMAINE
Une revenante, Ana Ivanovic, championne de Roland Garros en 2008, contre Lucie Safarova, première demi-finale dames des Internationaux de France de Roland Garros, ce jeudi, et un choc générationnel entre Serena Williams, 33 ans et 19 titres du grand chelem, et la jeune Suissesse Timea Bacsinszky.

Vendredi, demi-finales messieurs: Stanislas Wawrinka contre Jo-Wilfried Tsonga, Novak Djokovic contre Andy Murray. Mercredi, Djokovic, numéro un mondial, a infligé à Rafael Nadal, neuf fois vainqueur à Paris, sa deuxième défaite porte d’Auteuil en onze participations. Le premier joueur à avoir battu l’Espagnol à Paris s’appelle Robin Soderling, c’était en huitième de finale, en 2009.

LA PHOTO DE LA SEMAINE
Li Na a accouché d’une fille, Alisa, et reçoit ici les félicitations de l’association des joueuses professionnelles.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.