Traditionnellement, à Séoul, la gay pride clôt depuis l’an 2000 le Korean Queer Culture Festival qui se déploie dans la capitale sud-coréenne à partir du 9 juin. Mais en 2015, alors que la marche devait avoir lieu le 28 juin prochain, ce ne sera pas le cas.

DÉSAGRÉMENTS POUR LES PIÉTONS
En effet, à la demande des organisations chrétiennes ultra-conservatrices qui avaient pris la rue, et aux termes d’une bataille administrative entre les deux camps, le police métropolitaine de Séoul a interdit la marche en raison des bouchons et des désagréments que pourraient subir les piétons, rapporte The Washington Post. En Corée du Sud, 57% de la population pense que l’homosexualité n’est pas acceptable d’après un sondage de 2014.

À lire sur The Washington Post et Out Magazine.