C’est un nouveau prénom à retenir: Caitlyn. L’annonce est faite avec la manière, en couverture de Vanity Fair, avec une photo réalisée par Annie Leibovitz. L’image est belle, le symbole fort. On essaiera d’oublier vite ce petit goût amer, cette impression qu’il fallait une preuve que l’ex-athlète est bien une femme. On préférera retenir ces quelques phrases, extraites de la vidéo des coulisses de la séance photo:

«Bruce devait toujours mentir. Il devait vivre ce mensonge. Tous les jours, il avait ce secret. Du matin au soir. Caitlyn n’a pas de secret. Dès que la couverture de Vanity Fair sera sortie, je serai libre.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Caitlyn Jenner Is Finally “Free” on Vanity Fair’s Cover

vanity fair-caitlyn-jenner-07-2015