KRISTIN_HANSENDu 1er au 9 septembre prochain, la plage de Palma de Majorque accueillera le ELLA International Lesbian Festival: dix jours pour s’évader, s’amuser et profiter du soleil espagnol, de la nature et de la gastronomie qu’offre l’île. Il s’agit de la troisième édition seulement de cet événement, et pourtant sa programmation particulièrement riche et variée en fait déjà un festival à retenir…

À l’origine du premier ELLA Festival en 2013, il y a Kristin Hansen (photo), une Allemande installée à Majorque, qui, après avoir passé plusieurs années de sa vie à travailler dans le domaine du luxe et du tourisme, a lancé Hansen&Partner et crée désormais des événements destinés à la communauté LGBT: «C’est précisément le manque de loisirs de qualité pour les femmes lesbiennes modernes qui m’a motivé à me lancer dans cette aventure, explique-t-elle à Yagg. C’est tout simplement la suite logique aux activités et événements que nous avons organisés au cours de ces dix dernières années, comme des soirées spéciales gays ou la création du Mallorca Gay Map par exemple. Il s’agissait donc de créer un événement qui puisse permettre à la communauté lesbienne de se retrouver pour quelques jours sous le soleil mélangeant activités et soirées.»

Pour l’entrepreneuse, Majorque représente d’ailleurs le cadre rêvé pour monter un événement d’envergure destiné à un public de femmes: «Cette île m’a semblé être l’endroit parfait pour organiser ce festival tout d’abord parce qu’elle est connectée quotidiennement, voire plusieurs fois par jour, à tous les plus grands aéroports européens et est donc très bien desservie. Ensuite, Majorque, étant une île touristique, est dotée d’une structure hôtelière très importante, toutes gammes confondues, et propose une offre de loisirs assez vaste. La gastronomie y est reconnue au niveau national ainsi qu’international, et pour toutes les personnes venues d’ailleurs, la vie y est forcément moins chère.»

Voir le teaser de l’édition 2015 du festival:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ELLA International Lesbian Festival 2015

Le public visé par Kristin Hansen? Les femmes de la communauté LGBT, âgées de 25 ans et plus: «Les participantes ont le choix de venir seules, en couple, entre amies ou même en famille puisqu’un service de garderie est proposé sur place», précise-t-elle. Au total l’an dernier, plus de 20 pays différents étaient représentés. S’il attire principalement les touristes européennes, Kristin Hansen indique néanmoins qu’une partie des participantes viennent aussi d’outre-Atlantique. Lasses du mythique Dinah Shore? Le ELLA Festival ne peut évidemment éviter la comparaison, ce qui ne pose aucun problème à sa créatrice: «L’idée est la même, réunir la communauté lesbienne, permettre aux femmes de faire des rencontres, des activités, du sport, des soirées avec des artistes sélectionnées», reconnaît Kristina Hansen, qui note cependant quelques différences: «Le Dinah Shore fête cette année sa 25e édition alors que nous en sommes à notre troisième et notre but est bien évidemment de le faire durer le plus longtemps possible. Par ailleurs, le Dinah Shore est avant tout un festival concentré autour d’une piscine, des pools party, des activités diverses et des soirées. Nous avons choisi d’organiser le nôtre au bord d’une plage que nous privatisons à cette occasion et où nous proposons du sport, des activités, des soirées. Autre différence, le festival progresse, et ELLA propose une offre culturelle très importante, il ne s’agit pas seulement de faire la fête sinon d’en apprendre plus sur tous les côtés du marché lesbien, ou de découvrir l’histoire de l’île.»

ella 2014 montage

@Ella International Lesbian Festival

Cette année, le festival passe de quatre à neuf jours. Une durée plus longue pour justement «pouvoir varier l’offre proposée aux participantes»: «La grande nouveauté cette année est le ELLA CORPORATE qui se tiendra les 1er et 2 septembre. Il s’agit en fait de deux jours de conférence totalement concentrés sur le marché lesbien à travers le monde.» Une première journée sera spécialement ouverte aux entreprises avec des intervenantes expertes dans le marché lesbien: «Elles viendront partager leurs connaissances et parler de cas qui ont fait l’objet d’un réel succès, des ateliers seront proposés pour apprendre à bien gérer la diversité dans le monde du travail. Enfin une étude du marché lesbien sera également présentée, il s’agit ici d’une première mondiale.» La deuxième journée de cette convention sera ouverte au grand public: «Cette journée permettra à toutes les participantes de rencontrer un panel de femmes leaders d’opinion et expertes dans le domaine du marché lesbien en tourisme, dans les médias, dans la diversité, pour parler de leurs métiers, de leurs vies, et surtout de leur implication pour la communauté. Cette année, nous avons l’honneur de recevoir des femmes à la hauteur de Rika Jean-François, membre du comité de l’International Gay and Lesbian Travel Association (IGLTA), la rédactrice en chef du magazine Curve Merryn Johns, Leanne Pittsford qui est la fondatrice de la communauté Lesbians Who Tech, Nina Stork, qui a créé au Danemark la StorkKlinik spécialisée dans les inséminations, et bien d’autres encore. La fin de cette deuxième journée de convention marquera la grande ouverture du festival avec la soirée qui lui est dédiée.»

Voir le teaser du ELLA Corporate:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ELLA CORPORATE: International Lesbian Business Convention

L’autre nouveauté de la programmation sera le festival de cinéma prévu à la fin du ELLA, organisé en collaboration avec Mix Copenhagen. Outre ces deux grands temps forts, les participantes auront le plaisir de (re)trouver les atouts du ELLA: «Comme les années précédentes, nous avons aussi une plage privatisée sur laquelle nous proposons une multitude d’activités sportives et aquatiques ainsi que des stands de massages et de toutes autres sortes qui permettront aux participantes de se relaxer et de profiter au maximum de leur expérience.»

L’an dernier, 1800 participantes ont été conquises par le ELLA Festival: «Aujourd’hui, après seulement trois ans d’existence, ELLA est clairement devenu une référence dans le tourisme LGBT mondial, et toutes les femmes présentes l’année précédente souhaitent renouveler l’expérience cette année, assure Kristin Hansen. Cet événement est l’occasion de rencontrer des femmes venues de partout dans le monde, toutes venues dans le même but, celui de profiter, se faire des amies ou voire même trouver l’amour! C’est un endroit où personne ne juge personne, au soleil, c’est l’occasion de voyager et de découvrir ce petit bout de terre qui a énormément à offrir.»

IMG_5674

@Ella International Lesbian Festival