40-x-60-outrageantes Niort rejoint le club des villes en France qui ont désormais leur événement culturel LGBT, où l’association OUT’rageantEs organise pour la première fois le Printemps des visibilités. Au programme, du cinéma avec les projections de San Francisco 1985 et du dernier Larry Clark The Smell Of Us, des concerts avec le groupe Paulo Transpire et David Courtin, ainsi qu’une conférence/débat avec le sociologue Arnaud Alessandrin. L’événement se terminera lundi avec un «piknic electronik» avec initiation au football américain et au roller derby et fresque sur la lesbophobie.

«L’idée de faire ce Printemps des visibilités est venue l’an dernier, explique Gaëlle Decombes, présidente de l’association OUT’rageantEs. Nous étions avec le collectif de Poitiers qui organise la marche des fiertés et la semaine des visibilités et comme il n’y avait rien à Niort, nous avons pensé à organiser quelque chose de similaire en parallèle.» Un événement pour pallier aussi à l’absence de lieux pour les personnes LGBT à Niort: «Il y a un public, une communauté, mais qui se rend davantage dans les villes comme La Rochelle et Poitiers pour trouver des événements. Concrètement, il n’y a pas de raisons de faire une Marche ici à Niort, c’est pour ça qu’on a préféré faire ce Printemps des visibilités.»

Avec cette première édition, les OUT’rageantEs ont établi une programmation très diversifiée pour attirer un public le plus large possible: «On sait que les concerts vont faire venir les gens qui sortent, ou qui sont un peu militants. Le pique-nique est plus un moment familial. Les films attireront des personnes LGBT, mais aussi des cinéphiles qui veulent voir des films qui n’ont pas forcément été diffusés à Niort. Donc, oui, on veut faire venir un public qui n’est pas forcément LGBT, mais aussi parce qu’à Niort, on ne peut pas se permettre d’aller seulement vers les personnes LGBT, il y a trop peu de gens.» Pour Gaëlle Decombes, faire un festival LGBT en restant entre soi serait «se tirer une balle dans le pied»: «Notre idée c’est de faire un moment pour que les gens se rencontrent, un événement ouvert à tout le monde et qui nous permettent d’être visibles.»

Voir le teaser du Printemps des visibilités:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Printemps des visibilités – 1ère édition – (TEASER) 22 au 25 mai- NIORT