De très nombreuses associations LGBT (voir la liste ici) suivent l’appel de SOS Homophobie et seront présentes Place de la Bourse à Paris et dans d’autres villes de France, ce soir à 19 heures, pour réclamer de François Hollande et de son gouvernement le respect d’un engagement du candidat, l’accès à la Procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes femmes.

INÉGALITÉS SOCIALES
Dans un appel commun, les associations rappellent la réalité d’aujourd’hui: «Des milliers de femmes se rendent chaque année en Belgique et ailleurs, ou s’en remettent à des techniques artisanales dangereuses pour fonder une famille. Cette situation crée des risques sanitaires graves et renforce les inégalités sociales, ces processus représentant un coût élevé.»
SOS Homophobie a préparé pour ce soir à Paris un jeu de l’oie géant: «La PMA, c’est un peu comme un jeu de l’oie : on avance, on recule, on ne sait pas où on va. SOS homophobie vous invite à jouer à un « jeu de loi » géant, afin de montrer la difficulté d’un parcours PMA. SOS homophobie, vous fait jouer comme le gouvernement joue avec les femmes, leurs vies, leurs avenirs, les familles. Mais ces vies ne sont pas un jeu.»

En 2012, lors de la campagne pour l’élection présidentielle, le candidat François Hollande avait déclaré être favorable à la PMA pour les couples de femmes. Depuis, les député.e.s, le gouvernement Ayrault, puis celui de Manuel Valls, ont reculé sur cette question, comme sur les droits des trans’ et d’autres revendications d’égalité des droits (Lire l’édito de Xavier Héraud: «Égalité: 2 ans après le mariage pour tous, le compte n’y est toujours pas»)