«Le monde serait bizarre sans différentes sortes de familles», dit l’une. «Ce serait un peu ennuyeux parce que tout le monde serait pareil», confirme l’autre. À un peu plus d’un mois du référendum sur l’ouverture du mariage en Irlande, la vidéo Kids Say Yes donne la parole à quatre enfants, dont l’un a des parents homos. Sur le vote du 22 mai, la meilleure réponse:

«Ils devraient dire oui parce qu’il n’y a pas vraiment de raison de dire non.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Kids Say Yes for Marriage Equality in Ireland‬

Le chanteur Hozier – dont la position sur le sujet laissait peu de doutes – a rejoint la campagne pour le «oui» avec une vidéo pour Straight Up For Equality. Pour lui, l’ouverture du mariage n’est pas une question de droits LGBT mais de droits humains tout simplement. Il estime qu’il s’agit surtout de définir les valeurs de la société dans laquelle chacun.e souhaite vivre.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Hozier explains why

Même message dans la vidéo #YouAreYes mise en ligne par la sénatrice ouvertement lesbienne (et mariée au Canada) Katherine Zappone, qui invite chacun.e à convaincre 10 de ses proches à voter oui:

‪Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur If You Want To See Marriage Equality… #YouAreYes‬

Katherine Zappone est considérée par beaucoup comme à l’origine du combat pour le mariage pour tous: dans la vidéo ci-dessous, publiée le mois dernier, elle explique pourquoi elle et Ann Louise Gilligan se sont mariées – au Canada parce qu’elles ne pouvaient pas le faire en Irlande:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪A call to #MarriageEquality – @SenatorKZappone‬

Les deux femmes se sont rencontrées en 1981, elles se sont mariées en 2003 au Canada et ont commencé à chercher à faire reconnaitre leur union en Irlande en 2004. En 2006, la Haute Cour a rejeté leur demande et définit le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme. La Cour suprême s’est penchée sur la question en 2012, mais a renvoyé l’affaire devant la Haute Cour. Katherine Zappone et Ann Louise Gilligan ont suspendu les poursuites lorsque le gouvernement a annoncé la tenue d’un référendum sur l’ouverture du mariage.

La camp du «non» – puisqu’il y en a aussi un – reprend les arguments entendus dans les autres pays qui se sont interrogés sur le mariage. On y retrouve également les couleurs rose et bleue si chères à la «Manif pour tous».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur VIDEO: Group launches No vote campaign for same-sex marriage referendum

Nos derniers articles sur le référendum en Irlande.