La Quinzaine des réalisateurs a dévoilé ce matin la liste des films en compétition en parallèle de la Sélection officielle du Festival de Cannes, qui débutera le 13 mai. Au total 17 longs et 11 courts métrages permettront au public de découvrir les futurs talents du cinéma international. On retrouvera par ailleurs Philippe Garrel avec L’Ombre des femmes ainsi qu’un court métrage, Actua 1. À noter aussi Mustang de la réalisatrice turque Deniz Gamze Ergüven sur la vie de cinq adolescentes dans un village, tiraillées entre le poids des traditions et leur soif de modernité, ainsi que Green Room de Jérémy Saulnier, un réalisateur déjà repéré en 2013 pour le brillant Blue Ruin. Les cowboys de Thomas Bidegain sera l’occasion de revoir le jeune comédien Finnegan Oldfield, déjà croisé dans le court-métrage de Benjamin Parent Ce n’est pas un film de cow-boys, qui sera cette fois aux côtés de François Damiens.

Côté court-métrage, il faudra retenir la première réalisation de Reda Kateb, Pitchoune, mais aussi Kung Fury, film suédois qui s’annonce déjà décapant, servi par une BO eighties dans laquelle apparaît le déjà culte True Survivor interprété par David Hasselhoff.

Voir toute la liste des films sélectionnés à la Quinzaine des réalisateurs.

Une autre catégorie parallèle a rendu publique sa sélection hier, il s’agit de la Semaine de la Critique, qui s’ouvrira avec Les Anarchistes d’Elie Wajeman, avec Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim en tête d’affiche. Louis Garrel présentera aussi son premier long-métrage Les Deux Amis lors d’une séance spéciale. Dans la section des longs métrages, il faudra aussi garder un œil sur le très beau et très intriguant Sleeping Giant du Canadien Andrew Cividino, sans oublier Ni le ciel, ni la terre, de Clément Cogitore, avec Jérémie Rénier, mais aussi le jeune espoir des Combattants Kévin Azaïs, et (de nouveau) Finnegan Oldfield. Du côté des courts et moyens métrages, on retient Boys d’Isabella Carbonell ou encore Love Comes Later de Sonejuhi Sinha sur les conditions de vie des femmes immigrées aux États-Unis, avec notamment Diane Guerrero, une des comédienne d’Orange Is The New Black.