The Wrap a mené l’enquête sur l’irrésistible ascension d’Ellen DeGeneres, et analyse le parcours d’une des animatrices les plus populaires des États-Unis, dont l’humour, mais aussi la générosité et l’authenticité sont devenues des marques de fabrique. Aujourd’hui le nom d’Ellen DeGeneres n’évoque plus seulement une personnalité du petit écran, mais est carrément devenu une marque: hôte des Oscars à deux reprises et productrice, elle est la cinquième personnalité la plus influente au monde selon Forbes et apparaît désormais comme la grande prêtresse du divertissement américain.

Il n’en a pas toujours été ainsi: si Ellen DeGeneres est aujourd’hui une des personnalités out les plus connues au monde, son coming-out en 1997 fait plonger sa carrière  de comédienne. Ce n’est que quelques années plus tard que les conditions seront réunies pour son grand retour sur le devant de la scène: en 2003, elle prête sa voix à Dory, le poisson amnésique du Monde de Nemo, et lance la même année son émission The Ellen DeGeneres Show, qui rencontre depuis un succès incontesté. «De l’extérieur, on a sûrement l’impression qu’elle est spontanément une boule d’énergie créative, mais en réalité Ellen a travaillé vraiment très très dur et de façon très très constante pendant un certain nombre d’années pour en arriver là», assure à The Wrap Jeff Kleeman, qui dirige la société de production d’Ellen DeGeneres.

À lire sur The Wrap.