En décembre 2014, un jeune homme dispute un tournoi lycéen dans l’Indiana avec son équipe du Kentucky. À la sortie du match, il se fait traiter de pédé par quelques-uns de ses adversaires. Dans le vestiaire, il s’effondre, fait son coming-out auprès de ses co-équipiers, comme il l’a fait la semaine précédente auprès de ses proches. Son équipe le soutient mais la haine ne s’arrête pas là.

Lorsque l’équipe rejoint le car, le jeune homme est à nouveau pris à partie, des adversaires, en voiture, vont poursuivre le véhicule qui conduit les joueurs à leur hôtel; Dalton Maldonado a raconté cette glaçante histoire à Outsports «pour aider des gamins de l’Indiana, du Kentucky ou du monde», rapporte le site. S’il fallait retenir une seule chose: le soutien de l’équipe avec qui il a continué le tournoi… mais se souvenir, aussi, que la haine n’est jamais bien loin.

Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux du 9 avril, à lire en intégralité ici.