Professeur remplaçant depuis plusieurs mois dans un lycée catholique de Des Moines dans l’Iowa, Tyler McCubbin était aux anges lorsque fin mars la direction de l’établissement lui a proposé un poste permanent. Mais cet enseignant de 26 ans a rapidement déchanté lorsqu’il a appris que le président de l’école voyait d’un mauvais œil le fait qu’il soit en couple avec un homme… et que pour cette raison, il n’obtiendrait finalement pas le poste.

L’affaire n’a pas tardé à avoir un certain retentissement, grâce à un ancien étudiant, qui choqué par les raisons invoquées par le lycée a contacté les médias cette semaine. Dans une déclaration à la chaîne KCCI-TV le chef du diocèse de Des Moines, l’évêque Richard Pates a déclaré que le problème n’était pas l’homosexualité de Tyler McCubbin… mais plutôt le fait qu’il vive ouvertement son homosexualité. Pendant ce temps, la direction de l’école a tenté de se justifier auprès des parents d’élèves en rappelant que la foi catholique était au cœur de ses préoccupations: «Dans le but de tenir cet engagement, nous attendons de notre équipe et de nos professeurs qu’ils soutiennent nos croyances morales.»

Mais une partie des élèves de la Dowling Catholic High School ont eux/elles aussi fait savoir ce qu’ils/elles pensaient des positions de leur lycée. Un grand rassemblement a été organisé en signe de protestation contre les discriminations et la proposition de création d’une Gay Straight Alliance, un groupe de soutien aux élèves LGBT dans l’enceinte du lycée, a été déposée. Cette mobilisation sans précédent a été aussi un moyen pour plusieurs lycéen.ne.s de faire leur coming-out. Contacté par BuzzFeed, Tyler McCubbin a expliqué que lui-même se sentait proche des valeurs catholiques: «Je crois en Jésus, je me considère comme croyant et j’essaie d’avoir de l’amour pour chaque personne que je rencontre. Je crois que c’était la mission de Jésus; de faire en sorte de nous aimer et de nous comprendre.»

A lire sur BuzzFeed.