Il y a parfois dans l’actualité des collisions d’incohérences. En Inde, le Bureau central de certification des films (CBFC) a censuré le film Un-freedom en raison de scènes d’amour entre deux femmes. Le réalisateur du film, Raj Amit Kumar, qui vit en Floride, a saisi la Justice, mais cela ne l’empêche pas d’essayer de tirer profit de cette censure dans le trailer ci-dessous:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Unfreedom Official Trailer 1 (2015) – Drama Movie HD‬

Dans le même temps, la star de Bollywood Deepika Padukone apparaît au côtés de 98 autres femmes dans une vidéo de Vogue India intitulée My Choice. L’actrice y dit notamment:

«Mon choix: de me marier ou de ne pas me marier, d’avoir des relations sexuelles avant le mariage, d’avoir des relations sexuelles en-dehors du mariage, de ne pas avoir de relations sexuelles. Mon choix: d’aimer frivolement ou pour toujours. Mon choix: d’aimer un homme, ou une femme, ou les deux.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Deepika Padukone – « My Choice » Directed By Homi Adajania – Vogue Empower‬

La vidéo a suscité des réactions très positives mais également des critiques, l’actrice et le magazine étant notamment accusés d’hypocrisie en raison de l’image qu’ils renvoient des femmes par ailleurs.

Dans la foulée, plusieurs membres de l’équipe nationale de cricket – sport national –, dont le capitaine Virat Kohli, ont enregistré une nouvelle vidéo, pour l’association My Choices, qui lutte notamment contre les violences conjugales. Ils s’engagent – et invitent les autres hommes – à respecter et soutenir les femmes:

https://youtu.be/UEW0gk0lhQg

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Your Favourite Cricketers will #RESPECT2PROTECT‬