Ce film porte bien son nom: les protagonistes, cinq gays séropositifs, réunis pour apprendre à sauter en parachute, sont bien vivants, ils sont attachants et leurs échanges avec l’équipe de la base de parachutisme sont de grands moments de drôlerie. Leurs discussions sur la séropositivité, les traitements, la sexualité avec le VIH sont d’une franchise émouvante.

Dans l’interview qu’il a accordée à Yagg, le réalisateur Vincent Boujon explique quelle a été la réaction de l’équipe de l’école de parachutisme, comment s’est passé le tournage et pourquoi il est important de parler de la séropositivité en 2015.

Si la vidéo ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez sur « Vivant ! », interview du réalisateur Vincent Boujon