La Yagg Team est bien placée pour savoir que tou.te.s les journalistes de sport ne sont pas des bourrins (coucou, Bénédicte Mathieu). Les supporters de foot non plus, mais celui qui figure dans la vidéo ci-dessous risque de venir conforter le cliché, rapporte Le Huffington Post.

La scène se passe au Brésil, avant le match qui a opposé le 25 mars dernier les clubs de Palmeiras et du São Paulo FC. La journaliste d’ESPN Gabriela Moreira interviewe un supporter de Palmeiras, qui s’emballe: «On s’attend à battre ces pédés, 2-1 pour Palmeiras, on va gagner».

L’expression homophobe («bixa») ne plait pas du tout à Gabriela Moreira: «Jeune homme je vais te dire quelque chose. Je ne sais pas si vous allez les battre, mais… “ces pédés”? Pas d’homophobie! Quel âge as-tu? 25 ans? S’il te plaît essaie de t’ouvrir un peu, modernise un peu ta pensée. On essaie?». Une réaction qui lui a valu les félicitations de son collègue en plateau:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur La réponse géniale d’une journaliste brésilienne à un supporter homophobe

La journaliste s’est ensuite expliquée sur Twitter:

«Mes amis, je me sens obligée d’expliquer ce qui s’est passé hier. Personnellement, j’ai agi naturellement, en accords avec mes principes. Professionnellement, j’ai réagi parce que je pense que la presse ne peut pas véhiculer des préjugés, quels qu’ils soient.»

Palmeiras a remporté le match (3-0), mais la vraie victoire est pour lutte contre l’homophobie.