Fin avril, Josh Groban sortira un album de reprises d’airs de comédies musicales, Stages. Mais le chanteur n’a pas eu besoin d’attendre cela pour avoir de très nombreux fans gays. «Il m’est arrivé un truc étonnant quand j’ai débuté, vers 19 ou 20 ans, raconte-il à PrideSource. J’étais dans un magasin, je flânais avec quelqu’un – sans doute ma petite amie – et ce mec est venu me voir et m’a dit, “Hey, je voulais juste que vous sachiez, les bears vous aiment”. Et moi j’étais là, “Hein? Comment?”, et je ne savais pas de quoi il parlait!»

Depuis, Josh Groban a chanté avec le Gay Men’s Chorus de Washington lors de la cérémonie d’investiture de Barack Obama en 2009, et s’amuse régulièrement des rumeurs d’homosexualité le concernant.

«Honnêtement, si j’étais gay, je n’aurais aucun mal à le dire dès le début, affirme-t-il. C’est fou comme les gens s’interrogent. Je n’aurais rien à cacher si c’était le cas. Les gens s’interrogent, se sont interrogés… Bon, d’accord. Je ne suis pas gay, mais si je l’étais, je ne vois pas ça comme quelque chose de négatif. Si je l’étais je dirais, “Bon, d’accord, interrogez-vous tant que vous voulez et parlons-en”.»

S’il est aussi convaincu qu’il n’aurait pas (trop) de difficultés à faire son coming-out, c’est parce que Josh Groban se sait bien entouré: «J’ai tellement de chance d’avoir les parents que j’ai et d’avoir grandi dans un environnement où l’on m’a dit “Accepte et sois accepté” et “Aime et sois aimé”. Alors quand il y a ce genre de discussion, je me dis, “Ok, ça ne me pose pas de problème de dire ce qui est ou n’est pas vrai”, mais en même temps je ne vois pas pourquoi c’est si “Ohhh”. Comme si c’était insultant. Je ne comprends pas.

«Si c’était le cas, je le dirais et ça ne serait pas un événement. C’est ce qui me dérange le plus, en fait: que le fait de le dire soit considéré comme provocant alors que franchement à notre époque ça ne devrait pas.»

Très à l’aise avec son hétérosexualité (s’il avait du être homo, il s’en serait rendu compte sur le tournage de Crazy, Stupid, Love avec Ryan Gosling, dit-il), il admet aussi volontiers son admiration pour RuPaul, grâce à sa girlfriend Kat Dennings, qui a récemment fait une apparition dans RuPaul’s Drag Race, en tant que membre du jury invitée. «RuPaul est incroyable. (…) J’adorerais y être juré, mais je crois que je serais trop impressionné par les tenus pour savoir comment en faire la critique. Je ferais plutôt, “Wow! Je ne pourrais pas marcher avec ces talons, félicitations! C’est incroyable! Bravo!».