Dans un entretien à Public à l’occasion de la diffusion samedi soir sur Téva de son documentaire Homosexualité: du rejet au refuge, Sonia Rolland, actrice, réalisatrice mais aussi ex-Miss France, explique comment elle a abordé la question de l’homosexualité avec ses filles de 4 et 8 ans: «J’habite à Paris, près du quartier gay du Marais. Un jour, nous avons croisé un couple d’hommes qui s’embrassaient. Ma petite de 8 ans s’est tournée vers moi et m’a dit: “Ils se font des bisous, ils n’ont pas le droit.” C’était le moment d’agir, d’engager la discussion: “Eh bien, qui t’a dit ça? Bien sûr qu’ils ont le droit.”»

Et si une de ses filles ramenait une autre fille à la maison?

«Personnellement, je ne vois pas l’homosexualité comme un problème. Je ne me pose pas vraiment cette question. Si, un jour, mes filles aiment une autre fille? Franchement, je m’en fous! J’espère surtout qu’elles auront une belle vie.»