L’épisode de la série française Clem, diffusé ce lundi 23 mars sur TF1, était l’occasion de suivre les turpitudes sentimentales et familiales d’un des personnages masculins dont les téléspectateurs/trices ont découvert l’attirance pour les garçons…

«IL EST PAS PÉDÉ, DIMITRI!»
Après la découverte de Dimitri (Rayane Bensetti) dans les bras de Lucas, Caro, la belle-mère du garçon (la sémillante Victoria Abril), tente d’en toucher un mot à son compagnon Xavier. Problème: Xavier (Philippe Lellouche), plus balourd que balourd, n’est pas du genre à accepter que son fils pourrait aimer les garçons: «Il est pas pédé, Dimitri!», rétorque-t-il, avant de lancer un vibrant et tout en finesse «Y’a pas de pédé dans ma famille!» Face à son compagnon, Victoria Abril défend Dimitri bec et ongles, quitte à mettre en danger son couple, et tente d’aider le jeune homme, en lui glissant au passage des préservatifs:

«Fille ou garçon, tu peux aimer qui tu veux, on s’en fout!» C’est justement ce qui taraude l’adolescent: «Moi aussi, je m’en fous, j’ai juste pas envie de choisir et d’avoir à me justifier.»

Car malgré des sentiments et une attirance pour Lucas, Dimitri flirte avec une autre camarade de classe, Laura.

DIMITRI, PLUS BI QUE GAY?
C’est finalement un devoir de français écrit par Dimitri qui mettra la puce à l’oreille de Xavier sur le mal-être de son fils et l’amènera à l’accepter tel qu’il est: «À partir de là, je serai toujours à côté de toi. Quels que soient tes choix. Un gars, une fille.» Tout semble donc rentrer dans l’ordre. «Et Laura et Lucas, ils en pensent quoi?», finit tout de même par demander Xavier. «Ils sont jaloux», rétorque Dimitri, un sourire en coin. À se demander si les médias ne sont pas allés un peu vite en besogne en rangeant le personnage de Rayane Bensetti dans la case «gay», alors que plusieurs répliques laissent tout à fait penser que Dimitri est bisexuel.

RAYANE BENSETTI S’EXPLIQUE SUR D8
La révélation du personnage de Dimitri, joué par Rayane Bensetti, a soulevé de nombreuses réactions, et pas que des bonnes. Invité de l’émission Touche Pas à Mon Poste sur D8 lundi dernier, le jeune acteur est revenu sur le déluge de réactions que sa performance de jeune ado gay a suscitées lors de l’épisode du 16 mars: «J’ai eu énormément de tweets. Ça ne s’est pas arrêté. De jeunes filles mais pas que, justement. C’est ça qui m’a choqué, les gens ont fait l’amalgame entre la fiction et la réalité et ont vraiment pensé que j’étais gay, ce qui n’est pas grave en soi mais j’ai préféré juste préciser.»

Des explications qui ont beaucoup agacé l’animatrice ouvertement bisexuelle Enora Malagré: «Vous ne devriez même pas en 2015 avoir à répondre à ça», s’est-elle exclamée. «J’ai regretté un petit peu après», a reconnu Rayane Bensetti. «C’est dommage de voir ça, reprend-il ensuite à la lecture de plusieurs tweets, c’est pour ça aussi que j’ai accepté le rôle. Clem parle de plein de sujets durs du quotidien, des sujets un peu tabous. L’homosexualité pour un jeune qui doit l’apprendre à son père, c’est un peu compliqué.» Le comédien admet cependant que la scène a été difficile à jouer, mais qu’il a aussi accepté le rôle pour «le côté challenge».