Selon Le Parisien (lien payant), le groupe M6 a fait l’acquisition des séries Empire et How to Get Away with Murder. La première a été créée par le réalisateur gay Lee Daniels (Precious, The Butler), la seconde par Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy, Private Practice, Scandal). On ne sait pas encore si les séries seront diffusées sur M6 ou l’une des autres chaînes du groupe (W9, 6ter).

« EMPIRE », ÉNORME SUCCÈS AUX ETATS-UNIS
Empire
(photo ci-dessus), c’est l’histoire de la famille Lyon. Le père, Lucious, est à la tête d’une maison de disque, Empire, qui s’apprête à entrer en bourse. On lui diagnostique une maladie de Charcot, qui ne lui laisse que quelques années à vivre. Il met alors ses trois fils au défi: celui qui lui prouvera qu’il peut diriger Empire pourra prendre sa succession. C’est alors que son ex-femme, et mère des trois enfants, sort de prison, après 17 ans derrière les barreaux pour une affaire de drogue. Elle entend bien récupérer son dû.

On vous a déjà parlé d’Empire en raison de Jussie Smollett, qui incarne le fils cadet, gay à la ville comme à l’écran. Les intrigues partent parfois un peu dans tous les sens ou sont vite expédiées, mais le tout est rattrapé par un cast brillant et les épisodes sont émaillées de guest stars prestigieuses, venues de la musique: Mary J. Blige, Jennifer Hudson, Estelle, Courtney Love, Patti LaBelle, Anthony Hamilton, etc, ou de la mode, comme Naomi Campbell. Mais c’est surtout le personnage de la mère, Cookie, incarnée par Taraji P. Henson (Benjamin Button) qui crève l’écran. Ses répliques sont déjà cultes. La musique, produite par Timbaland, occupe une place prépondérante et la bande son, qui vient de sortir aux USA est déjà un carton, avec des titres phare comme Drip Drop, You’re so beautiful, ou No Apologies. Diffusée par la FOX, Empire a réussi l’exploit de quasiment doubler son audience entre le premier et le dernier épisode.

«HOW TO…»: LE MEURTRE ET LE DROIT, DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE
Dans How to Get Away with Murder (ci-dessous) on suit Annalise Keating (Viola Davis, vue dans La couleur des sentiments), avocate, prof de droit et un groupe d’élèves de son cours. Ces derniers, parmi lesquels un jeune gay sans scrupules (incarné par Jack Falahee), vont devoir mettre en pratique les leçons apprises encours d’une manière qu’ils n’attendaient pas. Avec son scénario au cordeau, sans temps mort, How to… ne laisse aucun répit aux spectateurs et spectatrices. La machine semble d’ailleurs parfois un peu trop bien huilée pour être honnête, mais la série se regarde avec plaisir. La réalisatrice Shonda Rhimes connaît son métier. Annalise Keating aussi.

How-To-Get-Away-With-Murder