Fils d’un producteur de nouilles très conservateur, Tommaso, joué par le ténébreux et séduisant Riccardo Scamarcio, compte profiter d’une réunion de famille pour annoncer à sa famille qu’il est gay. Avant la rencontre avec ses proches, il fait part de ce qui était jusque là un secret à son frère.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le premier qui l’a dit

Ce que Tommaso ignore, c’est que son frère aussi est homosexuel. Et lors du fameux dîner, celui-ci l’annonce avant que Tommaso ait le temps de se confier. Leur père réagit en mettant le frère aîné à la porte et en désignant Tommaso comme son seul héritier, mais fait une crise cardiaque quelques instants plus tard. Le temps de sa convalescence, c’est donc à Tommaso que revient la charge d’assumer la direction de l’usine familiale, ce que le jeune homme espérait à tout prix éviter. La situation se complique encore plus lorsque son compagnon et des amis gays venus de Rome débarquent. Cette comédie de qualité du réalisateur Ferzan Ozpetek met en lumière l’homophobie qui sévit encore dans nombre de familles.

Ce soir à 20h50 sur Arte.