La diversité, Ikea aime bien, mais pas au point de prendre le moindre risque en Russie. La chaîne suédoise d’ameublement a décidé de ne plus permettre en Russie l’accès à son magazine en ligne Ikea Family Live, par peur de tomber sous le coup de la loi qui interdit la «propagande homosexuelle».

«Nous nous plions aux lois des pays dans lesquels nous faisons des affaires», aurait indiqué la marque dans un communiqué en russe, qui ne figure pas sur son site internet. Pour cette même raison, Ikea avait déjà fait disparaître un couple de femmes de l’édition russe de son catalogue, en 2013 (lire Des lesbiennes disparaissent du catalogue d’Ikea destiné à la Russie [The Local] et Des couples homos s’embrassent dans un magasin Ikea de Brooklyn). En 2012, la marque avait carrément gommé toutes les femmes de son catalogue saoudien. En Arabie saoudite comme en Russie, la marque a pris ces décisions sans que cela lui soit demandé.

Selon l’AFP, la Russie est le quatrième marché mondial d’Ikea, derrière l’Allemagne, les États-Unis et la France, et devant la Suède.