Par 103 voix contre 73, le Conseil national a approuvé mercredi 11 mars une initiative du socialiste Mathias Reynard visant à pénaliser l’homophobie au même titre que le racisme. La législation actuelle ne permet pas de poursuivre les personnes tenant des propos à l’encontre de tou.te.s les homosexuel.le.s. Ainsi, on ne risque juridiquement rien en proclamant publiquement «les homos au bûcher», par exemple. Si les membres de la chambre basse ont donné leur approbation, il n’est pas certain que le Conseil des États accueille la mesure favorablement. Dominée par la droite, la chambre haute a déjà refusé cette initiative ainsi qu’une autre, similaire, avancée par le canton de Genève. À lire sur La Tribune de Genève.