L’univers Star Wars est peut être né sur grand écran mais il s’est développé en parallèle sur plusieurs médias: bandes dessinées, livres, jeux vidéos, séries ou jeux de rôles. Jusqu’à maintenant, il y avait peu de personnages ouvertement LGBT dans la galaxie lointaine, très lointaine.

Lords_of_the_SithAvec le livre Lords of the Sith, écrit par Paul S. Kemp, un personnage ouvertement lesbien, Delian Mors, une officière impériale au service de l’empire, fera son entrée dans l’univers officiel. Le site Big Shiny robot la décrit comme une «protagoniste ayant commis de graves erreurs mais aussi un leader incroyablement efficace».

«C’est le premier personnage LGBT de l’univers officiel, explique dans un podcast Shelly Shapiro, éditrice du livre. Mais il y avait un couple gay mandalorian donc ce n’est pas totalement nouveau.» En effet, dans le roman Legacy of the Force écrit par Karen Traviss, on retrouvait en tant que personnages secondaires un couple de Mandaloriens gay marié, Goran Beviin et Medrit Vasur, et leur fille adoptive. Par ailleurs, le jeu vidéo online The Old Republic (Bioware) introduisait Juhani, une jedi lesbienne, ainsi que la possibilité pour les joueurs/euses de nouer des relations homosexuelles. Sans oublier les rumeurs qui courent sur C3PO…

«Il faut de la diversité dans Star Wars, poursuit Shelly Shapiro. Il y a toutes ces espèces différentes, et ce serait ridicule de ne pas reconnaître qu’il y a de la diversité chez les humain.e.s»

Mais l’introduction de Delian Mors, qui tiendra une place centrale dans l’histoire, ne se fait pas sans polémique. Depuis l’annonce, Paul S. Kemp défend son choix – et sa liberté de faire ce choix –, notamment sur Twitter:

«Je ne fais pas dans le “politiquement correct”, quelle que soit la définition qu’on en a. J’écris les histoires que je veux écrire, avec les personnages que j’ai envie d’y mettre. Je n’évoque pas une question démographique pour apaiser tel ou tel groupe. J’écris ce que je veux. Point final. Il est vrai qu’il y a dans Lords of the Sith un personnage lesbien. Son orientation sexuelle la caractérise autant que ses cheveux bruns. C’est comme cela que je la conçois.»