Avec Le Banquet d’Auteuil, Jean-Marie Besset a écrit sa pièce la plus ample et la plus ambitieuse. Pas moins de dix comédiens sur scène pour interpréter des monstres sacrés du Grand Siècle. Excusez du peu: Molière, son protégé Michel Baron, Lully, Dassoucy, Chapelle, entre autres, sans oublier Cyrano de Bergerac, tous réunis pour une nuit très particulière. Besset aime l’Histoire. Pour sa première pièce, Villa Luco, il réunissait De Gaulle et Pétain après la Seconde Guerre mondiale. Pour Le Banquet d’Auteuil, inspiré d’un fait réel, il présente un pan oublié de la vie de ces grands hommes: leur libertinage et leur goût pour les garçons.

L’histoire se passe au moment où Molière, lassé des infidélités de sa femme, s’est installé à Auteuil, où vivent à demeure son protégé, l’acteur Michel Baron, qui a 30 ans de moins que lui, et son fidèle ami, l’écrivain Chapelle. Ce dernier a invité une turbulente troupe à dîner…

Dans l’interview qu’il nous a accordée, Jean-Marie Besset explique avoir découvert cette passion entre Molière et Baron il y a une vingtaine d’années. Egalement interviewés: Alain Marcel, qui interprète un truculent Cyrano, Jean-Baptiste Marcenac, un Molière inhabituel, et le metteur en scène, Régis de Martrin-Donos.

Le Banquet d’Auteuil est une pièce sur l’amitié, sur l’art, d’une belle intensité.

Le Banquet d’Auteuil, du 10 mars au 25 avril, au Théâtre 14, 20 avenue Marc Sangnier, 75014 Paris.

Si la vidéo ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez sur Le Banquet d’Auteuil Besset

le-banquet-auteuil-besset-theatre14-001