L’Australie, le Chili, Israël, l’Afrique du Sud, le Danemark mais aussi les 50 États des États-Unis d’Amérique devraient probablement recevoir une lettre en provenance du Royaume-Uni, selon The Guardian. Et ils ne sont pas les seuls. Jo Swinson, ministre de l’Égalité et membre du parti centriste libéral démocrate britannique, a écrit à 70 pays différents dans laquelle elle demande une clarification des positions sur les droits des LGBT.

Ces pays devront se prononcer sur la reconnaissance des mariages civils et des partenariats enregistrés entre personnes de même sexe contractés au Royaume-Uni, mais aussi sur les droits des personnes LGBT qui y voyagent. Cette lettre ne devrait entraîner aucun bouleversement: les pays et entités contacté.e.s reconnaissent déjà en majorité les mariages et partenariats civils conclus par des couples de même sexe au Royaume-Uni.

Jo Swinson a également exhorté les pays souhaitant modifier leur législation à prendre en compte le fait que l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Écosse ont ouvert le mariage à toutes et à tous. Le message? «Faites de même.» Elle a notamment écrit:

«Les personnes homosexuel.le.s marié.e.s ou ayant contracté un partenariat civil qui voyagent, travaillent ou étudient à l’étranger doivent savoir quels sont leurs droits dans le pays en question. Une reconnaissance de leur mariage ou de leur partenariat civil ferait une énorme différence.»

La ministre a aussi demandé aux diplomates britanniques de soulever la problématique des droits LGBT à l’étranger lorsque cela leur semble faisable.

« C’est triste à dire mais il y a encore beaucoup de pays dans lesquels les droits des LGBT sont dans un état effroyable. Les citoyen.ne.s de ces pays en souffrent énormément, et je ne vais pas voir la vie en rose et penser qu’ils vont se précipiter pour reconnaître nos mariages de couples de même sexe. Mais il y a également beaucoup de pays ayant une approche bien plus positive et je ne vois aucune raison qui les empêcherait de reconnaître nos partenariats.»

Le Royaume-Uni reconnaît les mariages de couples de même sexe contractés dans les 19 pays qui les autorisent ainsi que les partenariats civils contractés dans 54 pays.