«Hétérox est le premier médicament au monde qui permet aux homos que la société rejette de devenir hétéros. Fini les crachats et les insultes, place à une vie paisible, normale et tranquille.» C’est sur ce pitch parodique que se construit le projet de court métrage de Maxime Pourbaix, qui se présente comme réalisateur, scénariste et comédien autodidacte. Il a lancé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank pour pouvoir boucler son budget et tourner le film mi-mars. S’inspirant de Ma Sorcière bien aimée, le court-métrage de Maxime Pourbaix se veut une parodie des séries dans lesquelles la femme est forcément une parfaite ménagère de moins de 50 ans, au foyer docile qui rêve du mariage de ses enfants. Sauf que dans Hétérox, le fils de Samantha a un sérieux penchant pour les hommes… Le médicament Hétérox pourrait-il être la solution?

Maxime Pourbaix explique précisément comment il voit Samantha, «une femme à la fois au foyer et fatale, pétrie de certitude mais entière, une Potiche d’Ozon, une Divine de Waters, l’héroïne glamour d’un sitcom underground, une diva en robe strass symbole d’une esthétique flamboyante, flashy, kitsch, digne des films de la séance de minuit. Hétérox est un pamphlet, une satire et est l’une des réponses nécessaires aux discours ignobles qui font la une de l’actualité.» La sortie du film est prévue pour cet été.

La campagne sur KissKissBankBank se termine dans huit jours.