Mécontent de voir que les autorités de l’Alabama tentent à nouveau d’empêcher les couples de même sexe d’accéder à l’égalité des droits, l’acteur George Takei (Star Trek) a réagi sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, Twitter et Instagram, Takei a publié une photo de lui et de son mari Brad, brandissant leur «doigt d’alliance» vers l’objectif.

Dans un message envoyé au Huffington Post, George Takei s’est dit «sincèrement consterné» d’apprendre que la Cour suprême d’Alabama a interdit aux magistrat.e.s de l’État de délivrer des permis de mariage aux couples de même sexe ce mardi 3 mars. Les premiers mariages de couples de même sexe ont pu être célébrés au début du mois de février dans cet État du sud des États-Unis, mais une fronde des juges locaux a perturbé la situation. Le président Barack Obama a critiqué ce mouvement de rébellion des juges de l’Alabama, mais la Cour suprême de l’État s’obstine, malgré les injonctions de juridictions supérieures.

«Vous savez, il y a 60 ans, le mariage entre une personne blanche et une personne d’origine asiatique comme moi n’aurait pas été considéré comme possible, a ajouté George Takei. Et maintenant, regardez: j’ai épousé un homme blanc. Les temps changent. Les comportements changent. En mieux. Nous avons décidé de faire du second degré pour marquer les esprits. Il est question d’amour, et nous, en tant que couple de même sexe, souhaitons juste avoir le même droit que les autres de voir notre amour reconnu. Nous espérons que suffisamment de couples, de même sexe ou pas, nous rejoindront dans ce mouvement. Nous compilerons les photos, toutes taguées avec le mot-clé #LuvUAlabama avec l’État de chaque couple, pour créer une mosaïque de soutien à l’égalité devant le mariage. Et nous espérons que l’Alabama, à son tour, rejoindra le bon côté de l’histoire, tout comme le fera un jour l’Amérique.»

Le mouvement a plutôt bien pris. Dans les heures suivantes, de nombreuses photos ont été publiées avec le mot-clé indiqué sur les réseaux sociaux.