Selon Rue89, un candidat FN aux élections départementales du 22 mars, Jean-Marc Buccafurri, aussi connu sous le pseudo de @Titifoso sur Twitter, a cru pouvoir proférer des propos homophobes sans être repéré. Raté, car certains internautes ont pu effectuer des captures d’écran de ses tweets avant qu’il ne ferme son compte.

Il s’en est donc pris à la toute nouvelle ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, le 26 août 2014.

« La pute à PD LGBT soumise @najatvb à l’Education nationale, une provocation de plus faite aux familles par ce gouvernement pourri ! #Dissolution »

Et ce charmant monsieur ne pense pas beaucoup de bien des-dits « PD ». Il  lançait cet appel à l’automne dernier:

tweetitifoso2

 

Il s’en est aussi pris aux musulmans le 17 janvier:

tweetitifoso3

QUI L’A TRAHI?

campagneUn membre du FN local, qui souhaite garder l’anonymat, a confirmé à Rue89 que c’est bien Jean-Marc Buccafurri qui se cachait derrière le compte twitter @Titifoso.

Pourtant Rue89 a également contacté le secrétaire départemental du FN, Jordan Bardella, qui dit « ne pas avoir la preuve » que Buccafurri est l’auteur de ces tweets.

Mais quand on passe de sa photo de profil Twitter de l’époque sur Google Images, on constate qu’il affiche la même sur son compte Copains d’avant enregistré avec sa véritable identité.

Sollicité à plusieurs reprises par Rue89, Jean-Marc Buccafurri n’a pas souhaité s’exprimer. Selon Jordan Bardella il a assuré n’avoir jamais eu ni de compte Twitter, ni de compte Facebook.

 

À lire sur Rue89