Suite et fin provisoire de l’affaire Louis Noguès, cet élu FN du Mans, qui avait fait un amalgame douteux entre homosexualité et zoophilie. France Bleu Maine a interviewé le Secrétaire départemental du parti d’extrême droite, qui confirme que Louis Noguès a été suspendu «à titre provisoire». Le secrétaire départemental en a été informé par une lettre signée de Nicolas Bay, Secrétaire général du FN. Louis Noguès ne pourra plus prendre la parole et représenter le FN au sein du conseil municipal du Mans.

Cependant, Louis Noguès est toujours tête de liste FN en Sarthe pour les départementales du 22 et 29 mars prochain. Comme l’explique Pascal Gannat, «on ne peut pas retirer sa candidature qui est enregistrée en Préfecture, d’autant que sa colistière Marie Colonna n’est pas responsable».

Extrait de l’interview de Pascal Gannat : Louis Noguès reste malgré tout candidat du parti aux départementales

En conseil municipal, Louis Noguès avait interpellé Marlène Schiappa, l’adjointe en charge de la lutte contre les discriminations, en ces termes: «J’ai remarqué que, maintenant, ce n’est plus LGBT. Vous avez ajouté : « lesbiennes, gay, bisexuels, transsexuels, intersexuels, queers and friendly ». I don’t understand you ! Vous avez oublié certainement la zoophilie, c’est ça qui me gêne ».

Intervention de Louis Noguès lors du conseil municipal