« Fickerboy18 » comprendre « Baiseur18 », c’est le pseudo de Marc un jeune allemand de 18 ans, blond, mince, élancé qui ne s’est pas encore outé et qui a trois expériences homosexuelles à son actif. Derrière Marc se cache un journaliste du site d’information LGBTQ queer.de. Le but de l’expérience ? Savoir si le safe sex est aussi pratiqué qu’on le pense.

Le profil de Marc a été vu 1 177 fois et a reçu 159 messages d’hommes âgés de 18 à 50 ans et ce en seulement trois jours. Le journaliste décide de ne chatter qu’avec des hommes âgés de 18 à 32 ans. Les demandes sont diverses et variées, certains souhaitent une rencontre rapide alors que d’autres préfèrent chatter des heures avant de passer à l’acte. Dans 32% des cas on propose au « gymnaste » d’échanger de l’argent contre une prestation sexuelle. Pendant les conversations, le jeune Marc feint l’inexpérience. Puis vient la question fatidique, qu’il pose sur un ton assez naïf: «Que penses-tu du safe sex?». Dans 79% des cas les jeunes hommes sont d’accord pour ne pas pratiquer le safe sex, certains veulent imposer le sexe sans préservatif.

Malheureusement ces chiffres sont représentatifs d’une triste réalité. Selon le site Indexmundi le nombre de cas de cas de VIH/sida a presque doublé en 10 ans en Allemagne.

A lire sur Queer.de