Dans un brillant édito, Jase Peeples, responsable culture pour The Advocate, revient sur les controverses perpétuelles qu’engendre la mention par les medias LGBT de l’orientation sexuelle d’une personnalité.

Il est tout à fait d’accord pour dire que la sexualité d’une personne n’a rien à voir avec ce qu’il ou elle fait ou avec ses talents. Mais c’est aussitôt pour expliquer que la visibilité, ça compte. «Même avec le nombre grandissant de personnes out à des postes importants, les moments de visibilité qu’elles fournissent sont infimes comparées aux millions d’images hétéronormatives qui sont bombardées à la face des LGBT chaque jour. Et tant que cette disparité n’est pas corrigée, la visibilité compte.»

S’en suit une liste des discriminations auxquelles sont confrontées les LGBT et des combats qu’ils mènent. Une démonstration magistrale qu’il conclue par ces mots: «L’authentique acceptation et l’égalité seront atteintes lorsque le fait d’être gay [aux Etats-Unis, le terme recouvre toutes les populations LGBTQI] pourra être mentionné à chaque fois et que cela ne fasse sourciller personne».
À lire sur The Advocate.com