Ils prenaient contact avec leur victime via des sites de rencontres et lui donnaient rendez-vous pour ensuite l’agresser et la dépouiller. Quatre mineurs de 15 à 17 ans ont été mis en examen pour vol avec violences en réunion avec caractère homophobe, pour avoir agressé et volé un homme gay de 63 ans à Nancy. D’après l’avocate Isabelle Coche-Mainente, ils nient «la visée homophobe dans leurs actes» mais reconnaissent une partie des faits qui leur sont reprochés.

Contactée par Yagg, l’association Equinoxe Nancy Lorraine déplore cette agression et rappelle qu’elle est à disposition pour soutenir et venir en aide à toute personne victime d’agression ou de discrimination au motif de son orientation sexuelle ou son identité de genre.

L’agression s’est déroulée le 2 février en début de soirée sur un parking de l’université de Vandoeuvre-lès-Nancy. Selon le site d’informations locale Ici C Nancy, les quatre mineurs s’attaquaient à des homosexuels parce qu’ils les considéraient comme des «cibles faciles». Ils se seraient aussi attaqués à d’autres personnes, parfois en se faisant passer pour une femme, toujours via des sites de rencontres. Trois d’entre eux ont été présentés mercredi 25 février en vue d’une comparution devant le juge pour enfants, tandis que le dernier a été présenté à Metz.

Photo Google Streetview