Samira Wiley est un peu devenue notre chouchoute depuis la deuxième saison d’Orange Is The New Black. Invitée de l’émission Good Day LA, l’actrice est revenue sur Poussey, son personnage devenu central dans la série et qui a gagné en épaisseur au cours d’une deuxième saison très riche en rebondissements: «Avant de tourner la saison 3, j’espérais que ce ne serait plus aussi triste pour Poussey dans cette saison, a-t-elle confié aux deux animatrices de la Fox, donc je crois qu’elle va raviver l’amitié qu’elle avait avant que Vee n’arrive et fiche tout en l’air.»

Les deux présentatrices se sont aussi intéressées au lien qui unit Samira Wiley à Danielle Brooks, l’actrice qui joue la sémillante Taystee. Inséparables à Litchfield, les deux comédiennes sont aussi très proches dans la vraie vie. Certaines scènes n’ont-elles pas été compliquées à jouer? Alors que les deux animatrices de l’émission minaudent en affirmant que ce serait «teeeeellement» bizarre d’embrasser une amie, Samira Wiley tempère leurs ardeurs: «Je crois en fait qu’être amies nous a permis d’être plutôt à l’aise. Et je sais que ça semble bizarre, mais il y a une communication qui se passe de mots entre nous et qui fait que tout se passe bien. Mais c’était étrange quand même!»

Côté vie personnelle, Samira Wiley a toujours pu compter sur le soutien de ses parents: «Mes parents sont plutôt progressistes et ils sont très fiers de moi mais je ne crois pas que c’est le genre de série qu’ils regarderaient si je n’étais pas dedans, confirme-t-elle. Mais ils gèrent ça très bien.» L’actrice raconte même qu’elle avait prévenu ses parents, tous deux pasteur.e.s d’une église baptiste, de certaines scènes de la série qui risquaient de les choquer. «Pourquoi tu ne nous as rien dit sur le moment où tu te fais tabassée?», lui ont-ils par la suite demandé, après un des épisodes où Poussey se retrouve dans une situation critique face à Vee. Et pour ce qui est de son coming-out, la comédienne assure qu’elle n’a jamais connu «de difficultés»: «Ils ont créé un environnement tellement sûr pour moi. Ils m’ont toujours dit d’être moi-même, de faire ce que je voulais faire et de suivre mon cœur.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Samira Wiley Details Her Character’s Backstory on ‘Orange Is The New Black’

Via Afterellen.