À l’heure où nous écrivons cet article, 558 personnes se sont déjà abonné.e.s à Yagg. Qu’elles en soient remerciées. Notre campagne de soutien, lancée le 2 février sur Ulule, est arrivée à mi-parcours et vos réactions sont déjà très encourageantes. Nous avons en effet reçu de très nombreux messages de soutien sur la page de la campagne, sur Yagg et sur les réseaux sociaux.

Notre premier objectif, 15000 euros, a été atteint en 10 jours seulement. Nous avions fixé la barre à un niveau raisonnable, sachant que sur Ulule, si vous n’atteignez pas votre objectif, vous ne percevez rien. Mais comme nous l’avons expliqué à l’occasion du chat avec les internautes le 18 février, nous devons aller beaucoup plus loin pour maintenir l’activité de Yagg et pouvoir offrir aux abonné.e.s les contenus premium tout en maintenant gratuit l’accès aux blogs et à la communauté. À terme, Yagg a besoin de 3000 abonné.e.s pour fonctionner correctement.

RÉUNION PUBLIQUE
Cette campagne est aussi l’occasion d’approfondir le dialogue commencé il y a six ans avec les internautes de Yagg. Ce soir, nous rencontrons les associations LGBT puis une rencontre est prévue jeudi 5 mars avec les internautes, celles et ceux qui nous ont déjà soutenu ou qui nous lisent. Sur le thème: «Quel média LGBT voulons-nous?», nous souhaitons expliquer pourquoi Yagg passe du tout-gratuit au partiellement payant, préciser ce qui va changer dans la ligne éditoriale et ce à quoi auront accès les abonné.e.s, dans un contexte de grands changements dans la société sur les questions LGBT. Nous serons bien évidemment à l’écoute pour répondre aux questions et écouter les remarques des participant.e.s.

Il reste 22 jours de campagne pour s’abonner au site et aider Yagg à faire entendre sa voix singulière parmi les autres médias.

Pour faire connaître la campagne ou pour vous abonner, c’est ici: http://ulule.com/soutenez-yagg