[Mise à jour] Le sondage est clos, merci de votre participation. Les résultats sont affichés à la fin de l’article.

 

Annoncés hier lors de la Croi, une conférence scientifique qui se tient à Seattle, les résultats de l’essai Ipergay montrent une diminution de 86% du risque d’infection par le VIH lors des rapports sexuels grâce à la prise correcte d’un traitement antirétroviral.

Selon Jean-Michel Molina, le responsable scientifique de l’essai, c’est une efficacité «qu’un vaccin serait sans doute loin d’atteindre». Le traitement, Truvada était pris à la demande, au moment des rapports sexuels, à la différence d’une prise en continu dans les précédents essais de PrEP.

Cette prévention «à la demande» et un accompagnement poussé (dépistage et traitement des Infections sexuellement transmissibles, conseils en prévention, suivis réguliers) expliquent sans doute le succès de cet essai. Ipergay devrait conduire les autorités de santé à suivre les avis, notamment du Conseil national du sida, qui recommandent la mise à disposition de Truvada pour un usage préventif, dans le cadre d’une offre globale de prévention (préservatifs, dépistages, traitement). Mais comme l’a souligné hier Jean-Michel Molina, l’essai a recruté des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et ses résultats ne sont pas forcément directement transposables à d’autres populations.

Le European AIDS Treatment Group (EATG) et AIDES sont d’ailleurs à l’initiative d’un Manifeste visant à demander l’accès à la prophylaxie pré-exposition contre le VIH (PrEP) en Europe. Cet appel a été soutenu par 81 organisations de la société civile VIH et LGBT européennes.

Pour plus d’infos sur les résultats définitifs d’Ipergay, lire Dans l’essai Ipergay, la prise d’un antiviral diminue de 86% le risque d’infection par le VIH.

Et vous, que pensez-vous de la mise à disposition de Truvada en usage préventif? Merci de répondre à ces quelques questions. Vous pouvez aussi utiliser l’espace des commentaires pour apporter votre point de vue et vos informations sur le traitement préventif.

 

Faut-il mettre à disposition Truvada en usage préventif?

  • Oui (67%, 266 Votes)
  • Non (24%, 95 Votes)
  • ne sait pas (11%, 43 Votes)

Nombre de votes: 400

Loading ... Loading ...

Qui devrait pouvoir utiliser Truvada en prévention?

  • Toutes les personnes qui ont des rapports à risque (86%, 331 Votes)
  • Les gays et les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (7%, 28 Votes)
  • Ne sait pas (7%, 27 Votes)

Nombre de votes: 383

Loading ... Loading ...

Le traitement préventif doit-il être remboursé par la Sécurité sociale?

  • Oui (54%, 214 Votes)
  • Non (34%, 134 Votes)
  • Ne sait pas (12%, 48 Votes)

Nombre de votes: 393

Loading ... Loading ...