Jalissa Rucker est militaire. Elle vit avec sa femme, Massy, sur une base où elles disposent d’une maison. Les deux femmes se sont rencontrées en 2012 sur Twitter, et elles ne savent plus qui s’est abonnée la première au compte de l’autre. Ce n’est qu’un an après le début de leur relation que Jalissa et Massy ont pu voir leur relation reconnue par l’administration militaire. Et il y a cinq ans, avant l’abrogation de la loi Don’t Ask, Don’t Tell qui obligeait les militaires homos à rester dans le placard, leur relation n’aurait pas pu être publique. Aujourd’hui, elles se promènent librement main dans la main et Jalissa se sent «fière». Elle a le sentiment de contribuer à quelque chose de «plus grand» qu’elle-même.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lesbian Army Wives

Via AfterEllen.