Par la voix de Judy Shepard, la mère de Matthew Shepard, Human Rights Campaign (HRC) a honoré Michael Sam, jeudi 13 février, un tout petit peu plus d’un an après son coming-out, lors de la conférence qui a vu en 2014 Ellen Page sortir du placard.

Le footballeur américain out a rendu un hommage appuyé à son boyfriend Vito Cammisano, racontant qu’il avait fait son coming-out grâce à lui. «Je suis très fier de moi, déclare-t-il. Je n’ai aucun regret».

Il indique encore que sa façon de vivre son homosexualité et de répondre à la haine consiste à répondre en semant de l’amour:

«Je crois que si nous pouvons répondre à la haine par l’amour, c’est comme cela que nous pourrons changer le monde.»

Actuellement sans club, le joueur espère toujours pouvoir rejoindre une franchise du championnat de football américain (NFL). Sur les questions LGBT, il promet: «Je me battrai tant que je pourrai. Ce n’est pas pour l’argent, ni pour la célébrité, mais il s’agit de sauver des vies. Si nous pouvons sauver une vie, nous serons tou.te.s gagnant.e.s».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Michael Sam receives the Upstander Award at the 2015 HRC Foundation’s Time To THRIVE Conference

Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux du 19 février, à lire en intégralité ici.