On est tout de suite frappé.e par la voix chaude et grave d’Aude Henneville. C’est très probablement ce qui a poussé Louis Bertignac à se retourner lorsqu’elle a interprété I’ll Stand By You des Pretenders au cours de la première saison du télécrochet The Voice. Arrivée en finale de l’émission, elle a pu s’en servir comme d’un tremplin pour réaliser son rêve: faire carrière dans la musique.

Aude Henneville, c’est la petite fille qui, aux débuts de l’école primaire, savait déjà qu’elle voulait être chanteuse. Elle a d’abord été souffleuse de verre, mais l’instinct musical était toujours là. Elle a appris la guitare en autodidacte et a commencé à écrire et composer ses propres chansons. Devoir interpréter les chansons d’autres personnes pour The Voice fut une épreuve en soi: «J’étais dans un élément qui n’est pas le mien, je préfère chanter mes chansons», explique-t-elle à Yagg. Cet inconfort ne l’a pas empêchée de séduire le public, notamment à Yagg qui la suit de près depuis ses premiers pas dans l’émission.

Le 15 janvier dernier est sorti son premier album, intitulé À part ça tout va bien. Elle y présente des «textes nostalgiques» enrobés de «musique fraîche» et issus de diverses influences: Francis Cabrel, mais aussi James Taylor, Sting ou encore Marc Knopfler. Cet album se veut «autobiographique», mais Aude Henneville se (la) raconte très peu. L’album fourmille de chansons d’amour, alors on peut logiquement penser que c’est quelque chose qu’elle expérimente au quotidien. Malgré nos questions, on ne saura pas si quelqu’un partage sa vie, même si elle admet avec un grand sourire «être très heureuse en amour».

C’est de toute façon avec sa guitare dans les mains qu’elle se livre avec le plus d’aisance. Sur scène, elle ressent beaucoup de trac et d’appréhension – «peur de mal faire et de décevoir les fans» – mais aussi un immense plaisir et la satisfaction de pouvoir interpréter ses œuvres et de voir que parfois, les fans connaissent mieux qu’elle les paroles. En mars, elle se produira à Strasbourg puis à Paris (les dates sont disponibles sur son site officiel) et espère que l’aventure se poursuivra encore longtemps.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Aude Henneville (The Voice): «Qu’importe le sexe, l’amour l’emporte toujours»

Interview tournée au Zebra Square à Paris.

Aude Henneville