Le site Times Of Malta publie le portrait de Tony Briffa, connu comme étant la première personne intersexe à avoir été élue à la fonction de maire, dans la ville d’Hobsons Bay en Australie. Tony Briffa, à qui on a assigné le genre féminin à la naissance, se considère aujourd’hui des deux genres:

«J’ai fait de mon mieux pour être une femme mais je ne pouvais pas continuer à mentir (…) A 30 ans, j’ai rejeté ce que les docteurs m’avaient fait et j’ai commencé à vivre ma vie en tant qu’homme. J’assumais mon passé, sur la façon dont je suis né, et ce que les médecins m’avaient fait. Aujourd’hui à 44 ans, je suis à l’aise pour expliquer que je suis à la fois un homme et une femme.»

MUTILATIONS
Tony Briffa a vécu ce que dénoncent les associations intersexes, c’est-à-dire des mutilations sexuelles dès le plus âge, dans le but de normaliser son apparence: «Mes organes génitaux semblaient plus féminins que masculins, mais chose incroyable, ils ont aussi décidé de me castrer même si il n’y avait aucune nécessité médicale à retirer mes testicules et qu’ils ne savaient pas ce que je voudrais plus tard.» Ces opérations ont eu des conséquences particulièrement douloureuses: «Comment nier mon vrai moi et continuer à jouer la comédie? Comment avoir des relations? J’étais dans la peine et la solitude. J’ai tout misé sur ma carrière, mon travail associatif, sur la musique, et ma vie personnelle en a énormément souffert. Cela a affecté ma relation à mes parents et mes proches et j’ai évité d’avoir des relations intimes.»

D’origine maltaise, Tony Briffa en a profité pour s’exprimer au sujet de la nouvelle loi discutée actuellement au Parlement maltais, qui représenterait une avancée considérable pour les droits des personnes trans’ et intersexes. Elle permettrait d’interdire au corps médical d’imposer des interventions chirurgicales hors urgence médicale sur des enfants nés intersexes et autoriserait les parents à attendre que leur enfant atteigne ses quatorze ans pour inscrire son genre à l’état civil. Tony Briffa avait raconté son histoire pour la série de films animés de la campagne YourStory menée par le National Institute for Challenging Homophobia (NICHE) et occupait jusqu’en novembre 2014 la vice-présidence de l’Organisation Intersex International Australia.

A lire sur Times of Malta.

Photo Capture