La chanteuse américaine Lesley Gore est décédée ce lundi 16 février à l’âge de 68 ans. Hospitalisée au Langone Medical Center de la New York University, elle était atteinte d’un cancer du poumon. Lois Sasson, sa compagne depuis plus de trente ans lui a rendu hommage: «Elle était une personne incroyable, attentionnée, altruiste, une grande féministe, une femme d’exception, un être humain d’exception.» Icône de la pop des années 60, protégée de Quincy Jones, on lui doit les tubes It’s my party, ou encore She’s a fool, mais surtout l’hymne féministe You don’t own me :

You don’t own me figure notamment dans la célèbre scène finale du Club des Ex, chantée par Goldie Hawn, Bette Midler et Diane Keaton. En 2012, une brochette d’artistes, de Natasha Lyonne à Kate Nash, en passant par Sia, Lena Dunham ou Riley Keough avait enregistré leur playback sur cette chanson pour appeler à voter pour Barack Obama, qui au contraire du candidat républicain Mitt Romney, garantirait la défense des droits des femmes:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur « You Don’t Own Me » PSA

Interviewée en 2005 par une journaliste du site Afterellen, elle avait parlé de son coming-out:

«Vous savez, c’est drôle. Je n’ai jamais considéré que c’était nécessaire de le dire en public, parce que je ne l’ai jamais caché. Ceux et celles qui me connaissent, ceux et celles qui travaillent avec moi, le savent.»

Dans les années 90, Lesley Gore avait par ailleurs présenté l’émission In The Life sur PBS, un magazine d’informations LGBT qui a été diffusé de 1992 à 2012:

«J’ai rencontré beaucoup de jeunes gens dans le Midwest et j’ai vu la différence que pouvait avoir une émission comme In The Life dans leur vie dans des petites villes où il y a peut-être deux personnes homos dans toute la ville. Ça a vraiment créé une percée pour eux.»

Photo Capture