Coach respectée d’Andy Murray et capitaine de Fed Cup capable d’obtenir des miracles de son équipe, comme elle l’a prouvé récemment, l’ex-numéro 1 mondiale Amélie Mauresmo a jusqu’ici impeccablement réussi sa renconversion, comme l’écrivait la semaine dernière notre chroniqueuse Bénédicte Mathieu. En restant elle-même.

Octobre 2014, Valence (Espagne), avec Andy Murray.

 

Novembre 2006, Paris.

 

Mars 2007, Paris, avec Jacques Chirac.

 

Juin 2014, Londres.

 

Décembre 2012, Anvers.

 

Janvier 2007, Sydney.

 

Février 2013, Crans-Montana (Suisse).

 

Novembre 2010, Paris.

 

Juin 2014, Paris, avec Arnaud Clément.

 

Juin 2010, Londres.

Photo d’ouverture Tennis Au Féminin