LA VIDÉO DE LA SEMAINE
L’annonce de l’arrivée de Gareth Thomas, sur les planches dans la pièce Crouch, Touch, Pause, Engage (les anciens mots prononcés par l’arbitre aux joueurs lors de la mêlée).

Première le 19 février au Sherman Theatre de Cardiff. Dans la bande-annonce, des supporters gallois racontent notamment le plus bel essai du rugbyman gallois sous le maillot rouge de son pays – une interception face aux poteaux gallois et une course de près de 90 mètres –, contre l’Australie, en 1996.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Crouch, Touch, Pause, Engage – Trailer

LES CHOCS DE LA SEMAINE
Deuxième journée du tournoi des VI Nations, Irlande-France, à Ashbourne pour le XV féminin, vendredi 13 février, à 19h30, à Dublin pour les garçons, à 18 heures, samedi 14 février. Si les débuts ont été fracassants pour les premières, tenantes du titre, face à l’Écosse (42-0), les seconds ont été moins convaincants (15-8). Match intéressant en perspective devant les tenants du titre, vainqueur le 7 février de l’Italie.

Les autres matches de cette deuxième journée: Angleterre-Italie et Écosse-Pays de Galles.

LE COUP DE CHAPEAU DE LA SEMAINE
Donné par Amélie Mauresmo (photo), capitaine de Fed Cup, aux joueuses de l’équipe de France qui ont renversé l’Italie, le 8 février. Menées 2 victoires à zéro la veille, les Françaises ont enquillé les trois matches suivants. Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, toutes deux victorieuses en simple, ont disposé de la meilleure paire de double du monde, Sara Errani/ Roberta Vinci.

Coup de chapeau aussi à la capitaine, à l’impeccable reconversion. Quelques jours après avoir assisté à la finale (perdue) d’Andy Murray, qu’elle coache, à l’Open d’Australie, elle mène donc l’équipe de France en demi-finale de Fed Cup, deux ans et demi après avoir pris les rênes de l’équipe alors reléguée en deuxième division. Demi-finales les 18 et 19 avril en République tchèque, tenante du titre. L’autre demi-finale finale opposera la Russie à l’Allemagne. Sur le site du Figaro, cette réussite est résumée d’une belle expression: Amélie Mauresmo, une «passion magique».

LE CRUSH DE LA SEMAINE
Repérée par AfterEllen, cette vidéo de TMZ où Hannah Davis dit pour quelle femme elle craque. Réponse comme une évidence de la mannequin qui fait la couverture de la Swimsuit Edition du magazine américain Sports Illustrated: «Beyoncé, comme tout le monde».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Hannah Davis — I’ve Got a Girl Crush … And She’s Gorgeous!!

LA UNE DE LA SEMAINE
hannah davis sports illustrated 2015Hannah Davis et son timbre poste de bikini ont fait frissonner l’Amérique et les débats se sont enflammés sur l’aspect porno, ou non, de cette couv’.

Sur le site Al.com (Alabama Local), Kelly Kazek publie à nouveau une piquante opinion écrite lors de la publication de l’édition 2014 : 10 raisons pour lesquelles celle-ci est seulement pour les hommes. Parmi elles? Les ronds en crochet devraient réservés aux tables de grand-mères et non destinés à couvrir des tétons. Et pourquoi n’y a-t-il pas une Swimsuit Edition avec des garçons, s’interroge Peggy Drexler, professeure de psychologie, auteure, sur le site de CNN.

LE DIAPORAMA DE LA SEMAINE
Comme en 2013 et en 2014, Outsports propose une version gay de l’édition, avec les plongeurs Matthew Mitcham et Tom Daley, notamment.

LE RAPPORT DE LA SEMAINE
Remise, jeudi 12 février, par Bernard Lapasset, président du Comité français du sport international, à Anne Hidalgo, maire de Paris, et Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports, d’une étude sur l’opportunité ou non de présenter une candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2024. Entretien dans Le Monde, avec Jean-Paul Huchon, le président de la région Île-de-France, favorable à une candidature qui ne se limite pas à Paris. Pour l’heure, Rome et Boston sont candidates pour 2024. Le Monde estime également que Paris fait un pas de plus vers les Jeux.

LES QUESTIONS DE LA SEMAINE
Celles qui fâchent sur Francetvinfo qui pointe les interrogations soulevées par une éventuelle candidature, des sérieuses – «Est-ce-que les Jeux peuvent relancer l’emploi et la croissance?» –, à la malicieuse «Est-ce que les Parisiens vont arrêter de faire la tronche dans le métro grâce aux Jeux?».

LE DIPLÔME DE LA SEMAINE
Décerné, vendredi 6 février, à Lauren Hill, faite docteure honoraire de sciences humaines par l’University Mount St Joseph, dans l’Ohio, où elle fait ses études. La jeune femme de 18 ans, atteinte d’une tumeur au cerveau inopérable, continue de bouleverser l’Amérique dans son combat contre le cancer. La saison universitaire de basket avait été avancée, en novembre 2014, pour permettre à Lauren Hill de disputer un match avec son équipe.

LE RAPPORT DE LA SEMAINE (2)
Sur le site de Repucom, spécialiste des études dédiées au sport, un intéressant rapport sur les femmes et le sport sur six marchés clef (dont la France ne fait pas partie). L’étude évoque la montée en puissance de l’intérêt pour les sports auprès des jeunes générations, par exemple.

LE MEDLEY DE LA SEMAINE
La magnifique performance d’Annie Lennox, aux côtés d’Hozier, à la Cérémonie des Grammys, dimanche 8 février, à Los Angeles n’est pas passée inaperçue. Megan Rapinoe a aussi succombé au «spell» de la chanteuse écossaise, toujours aussi magnétique. Sur Twitter, elle écrit qu’après une telle performance, il n’y a plus qu’à éteindre la télé et à aller se coucher.

https://www.youtube.com/watch?v=HZEChv1AaOk

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Hozier, Annie Lennox – Take Me to Church / I Put a Spell on You (Medley) (57th GRAMMYs)

LA VICTOIRE DE LA SEMAINE
Beau match de préparation de l’équipe de France féminine de football avec deux buts – tête d’Eugénie Le Sommer et une petite merveille tirée en angle très fermé de Jessica Houara – et l’arrêt, par Sarah Bouhaddi, d’un pénalty d’Abby Wambach. La série de matches préparatoires pour la Coupe du monde 2015 (6 juin-5 juillet) commence bien. Seule ombre au tableau, la blessure de Louisa Necib, victime d’une rupture de l’aponévrose plantaire du pied gauche. La joueuse lyonnaise ne sera pas du choc PSG-OL, en championnat, le 21 février.

LA RÉPONSE DE LA SEMAINE
Plus qu’agacée la blogueuse de Genre et sport, après le bien maladroit commentaire d’Alexandre Delpérier sur «la talentueuse et jolie» Alex Morgan, dans ses commentaires du match, sur D17: «Les mots ont un sens, et ceux que vous utilisez pour parler des joueuses de l’équipe de France n’ont pas d’autre effet que de les infantiliser et de rappeler que même footballeuses, elles restent des femmes», écrit-elle notamment.

LE RETRAIT DE LA SEMAINE
Avec un peu de retard dans cette chronique (oups), le retrait de la plainte d’un groupe de joueuses, pour discrimination autour du gazon synthétique sur lequel seront disputés les matches du Mondial. Sur La Presse, l’annonce de cette décision a été suivie par une charge d’Hampton Dellinger, l’un des avocats représentant les joueuses, parmi lesquelles Abby Wambach, une grande partie de l’équipe américaine ou encore l’Allemande Nadine Angerer, meilleure joueuse du monde 2014, contre la Fédération internationale de football (Fifa) et l’Association canadienne de soccer (ACS): «Les joueuses font ce que la Fifa et l’ACS ont démontré qu’elles étaient incapables de faire, c’est-à-dire mettre les intérêts du soccer en premier», a indiqué l’avocat.

LA PHOTO DE LA SEMAINE
Postée sur Instagram par Lindsey Vonn après un début de championnat du monde décevant. Médaillée de bronze en super-G, la championne américaine a terminé cinquième de la descente et a été éliminée du super-combiné. Elle s’alignera pour le géant, discipline qu’elle n’a pas disputée depuis son retour de blessure au genou cette saison, en Coupe du monde: «Même si vous avez des revers, que vous vivez de mauvaises passes, vous devez croire que les choses vont tourner». C’est, pour l’heure, la Slovène Tina Maze qui survole ces Mondiaux, avec deux médailles d’or en descente et en super-combiné et l’argent en super-G.

A post shared by Lindsey Vonn (@lindseyvonn) on

Photo Capture

Retrouvez Bénédicte Mathieu dans Le Club Europe 1 Sport dimanche 15 février, à partir de 20 heures, sur Europe 1.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.