L’Anti-Defamation League, une organisation américaine de lutte contre l’antisémitisme, a publié hier un communiqué dans lequel elle dénonce la présence d’un produit particulièrement douteux sur le site américain d’Urban Outfitters, une marque de vêtements à l’esthétique vintage et décalée. Il s’agit d’une tenture dont le motif présente une ressemblance troublante avec les vêtements imposés aux hommes homosexuels déportés dans les camps de concentration.

«Que ce soit intentionnel ou non, la combinaison de ce motif rayé gris et blanc avec un triangle rose est profondément offensante et ne devrait pas être véhiculée dans la culture populaire», a déploré Abraham H. Foxman, directeur de l’ADL et lui-même survivant de l’Holocauste, qui a appelé Urban Outfitters à retirer au plus vite ce produit de ces magasins et de sa boutique en ligne.

D’après le New York Daily News, la fameuse tenture a disparu du site de la marque durant la journée d’hier. Mais pour le moment, Urban Outfitters n’a toujours pas réagi à la controverse. La marque a déjà connu son lot de polémiques avec d’autres produits à l’inspiration très douteuse: dans la lignée de cette tenture, un t-shirt orné d’une étoile très semblable à une étoile de David avait fait réagir en 2012. Plus récemment, la vente d’un sweat-shirt estampillé de l’université de Kent, mais taché de sang avait de la même manière offensé une partie de la clientèle, puisqu’il s’agissait d’une référence à une fusillade lors d’une manifestation contre la guerre du Vietnam dans les années 70.

Via Gaystarnews.

Photo ADL