Selon l’Associated Press, le tout nouveau ministre de la Justice de la Grèce, Nikolaos Paraskevopoulos, a déclaré devant le Parlement que le partenariat civil, créé en 2008, serait étendu aux couples gays et aux couples lesbiens. Le ministre n’a donné aucune information sur le calendrier, ni sur la manière dont il compte obtenir la majorité pour faire voter cette loi, sachant que son parti, Syriza, est allié avec un parti de droite, qui a priori, ne soutient pas les droits des homos.

Pendant la campagne, Alexis Tsipras, leader de Syriza et désormais Premier ministre, était revenu sur la promesse de son parti d’accorder l’adoption aux gays et aux lesbiennes, arguant de « contradictions dans la communauté scientifique » (Lire Grèce: À quelques jours des élections législatives, Syriza recule sur l’égalité des droits)