Le réalisateur québécois Xavier Dolan est en pleine promotion pour Mommy aux États-Unis, sorti le 23 janvier outre Atlantique. Lors d’une table ronde en présence de plusieurs journalistes, le jeune prodige a de nouveau parlé de sa forte propension à mettre des femmes au cœur de ses histoires: «Je sens que j’ai un penchant naturel pour les personnages qui sont exactement dans la même situation que moi. Les femmes sont comme les hommes gays, elles essaient de s’adapter à une société qui est un espace fait pour les hommes hétérosexuels, quoi qu’on en dise… Je veux dire, quels que soient les progrès que nous avons l’air de faire… elle est encore définie par la prédominance des hommes.»

Alors qu’il avait ouvertement dénigré les prix et les événements communautaires LGBT, Xavier Dolan semble assumer davantage son côté féministe. C’est en tout cas avec une certaine fierté qu’il revendique de construire des premiers rôles féminins forts et complexes: «Je crois que les femmes essaient de s’intégrer et se battent, poursuit-il, et c’est pour cela que je m’identifie à ces personnages de femmes. C’est à travers elles que je sens que je peux le plus efficacement exprimer ce que j’ai à dire. (…) Dans ma vie, j’ai vu les femmes se battre bien plus que je n’ai vu les hommes se battre. Mais, bien sûr, nous ne sommes pas défini.e.s par notre genre. On se définit par nos quêtes et ce qui fait de nous des individus. Mais, comme cela s’est produit dans mon enfance, j’ai été entouré de femmes, et ce sont les figures que j’ai vu se battre pour qui elles étaient et qui elles sont. Alors, naturellement, j’écris beaucoup pour les femmes et les mères.»

En France, la sortie du DVD de Mommy, Prix du Jury au dernier Festival de Cannes, est prévue le 18 mars prochain.

Photo Capture